Accueil Monde Asie-Pacifique

Les disparitions, un procédé habituel chinois

La disparition et la réapparition orchestrée de Peng Shuai sont loin d’être des actes isolés sous le régime communiste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Sans les appels répétés de la communauté internationale, nous serions toujours sans nouvelles de Peng Shuai », avance Lü Pin, fondatrice de Feminist Voices, la plus importante ONG chinoise sur les droits des femmes. Le régime communiste a un réel savoir-faire pour faire disparaître des personnalités qu’il juge encombrantes, mais toutes n’ont pas bénéficié du même soutien que la joueuse de tennis de 35 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs