Accueil La Une

Comité de concertation: les dernières mesures en vidéo

Le Comité de concertation organise un nouveau tour de vis vu l’accroissement des contaminations. Voici le programme…

Temps de lecture: 4 min

Dans la foulée du comité ministériel restreint (gouvernement fédéral) jeudi soir, qui s’est terminé dans la nuit, le Comité de concertation (le fédéral + les Régions et Communautés) s’est réuni ce vendredi matin, entre 8 heures et midi approximativement, adoptant une série de mesures s’additionnant à celles retenues, toujours en Codeco, il y a huit jours, et visant à juguler la pandémie.

Vaccination

« L’ensemble de la population doit recevoir une dose vaccinale supplémentaire », cela après que certains groupes cibles (plus de 65 ans, prestataires de soins…) ont déjà été sollicités. Le Codeco appelle à mettre en œuvre l’opération dès samedi, « afin qu’un maximum de personnes soient inoculées avant Noël ». Le Codeco évoque la vaccination des enfants, de 5 à 11 ans, on attend les conclusions du Conseil supérieur de la santé et le Comité consultatif de bioéthique.

L'objectif maximal est que les citoyens reçoivent une dose de rappel du vaccin à ARNm quatre mois (Johnson & Johnson et AstraZeneca) ou six mois (Pfizer et Moderna) après leur dernière dose.

Limiter la circulation du virus

Dans l’événementiel (concerts…) : on autorise seulement les places assises. A l’extérieur, les organisateurs devront prendre les mesures adéquates afin de garantir la distanciation sociale.

Discothèques et dancing fermeront.

Dans l’horeca, les établissements ouvriront à 5 heures et devront fermer leurs portes à 23 heures. On autorisera maximum 6 personnes par table (places assises) ; un ménage pouvant partager une table sans limite du nombre de personnes. Seules les places assises à table sont autorisées.

Les night shops devront également fermer à 23 heures.

Les réunions privées à l’intérieur sont interdites – à ne pas confondre avec le domicile privé : là, on ne touche à rien, sauf s’il est fait appel à des services horeca professionnels –, sauf mariages et enterrements. CST obligatoire à partir de 50 personnes à l’intérieur, 100 personnes à l’extérieur.

Les compétions sportives à l’intérieur et à l’extérieur peuvent avoir lieu mais… sans public à l’intérieur. Les participants jusqu’à 18 ans accomplis peuvent être accompagnés par un membre de leur ménage.

En intérieur, seuls les événements avec places assises uniquement sont autorisées, avec le CST et le port du masque. En extérieur, les règles de distanciation sociale doivent êtres respectées.

Le Codeco rappelle que le port du masque bucco-nasal est obligatoire dans les foires commerciales, avec généralisation du CST par les Régions.

Les ministres compétents sont appelés à soumettre leurs propositions, pour le 29 novembre, en ce qui concerne les activités de jeunesse à l’intérieur.

Télétravail

Le Comité de concertation a renoncé à imposer le télétravail cinq jours sur cinq. Il sera permis de se rendre au travail un jour par semaine, comme actuellement, mais la période est prolongée jusqu’au 19 décembre au moins.

Enseignement

Les ministres de l’Enseignement se réuniront durant le week-end et proposeront d’ici lundi des mesures en matière de séparation des groupes, d’activités extra-scolaires, de port du masque et de ventilation. «Nous savons que le monde de l’enseignement est très hétérogène et les ministres se réuniront pour mettre en place des mesures supplémentaires», a expliqué Alexander De Croo.

«Il n’y aura pas de (fête) de Saint-Nicolas dans les écoles», a d’ores et déjà annoncé le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet sur la RTBF, à son entrée dans la salle de la conférence de presse.

Dépistage à haut risque

Les personnes ayant été en contact avec une autre personne contaminée (haut risque) ne devront plus se faire dépister le premier et le septième jour, mais une fois seulement le troisième jour. Cette mesure est prise pour soulager les centres de tests et le personnel chargé de ces tâches. Cette mesure ne s’applique par pour les personnes non vaccinées qui doivent encore passer le test le premier et le septième jour.

Soulagement du personnel en soins intensif

La Comité de concertation a aussi tenté de dégager davantage de personnel pour s’occuper de soins médicaux en soins intensifs. Les ministres de la Santé sont chargés d’étudier la possibilité de libérer le personnel infirmier des tâches administratives (Résumé infirmier minimum et Résumé hospitalier minimum).

Mesures de soutien

Compte tenu des fermetures envisagées, le Comité de concertation annonce la décision prochaine d’allouer des aides aux secteurs fermés ou touchés.

Entrée en vigueur

Toutes les mesures entrent en vigueur dès demain (samedi), sauf celles relatives aux événements organisés par des professionnels, qui entrent en vigueur lundi. Un Comité de concertation d’évaluation aura lieu le 15 décembre.

Retrouvez les derniers grands titres de l’actualité ICI sur www.lesoir.be

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Wathelet Michel, dimanche 28 novembre 2021, 10:18

    Fermeture des frontières, et confinement d'un mois reconductible pour toute la population. Masque et pas d'attroupements. Sans cela, on risque de partir pour plusieurs années. On commence déjà la deuxième. Lorsque je regarde le journal et la nouba dans les discothèques de la capitale - j'hallucine en pleine pandémie. Enfin, une chose de positif est de penser que la dernière pandémie de peste à éradiquer la moitié de la population européenne et voyez ce que cela a donné par la suite donc il y a de l'espoir. On est peut-être en train d'assister à un nettoyage de la planète. Est-ce naturel ou artificiel - on n'en sait rien - connaît-on les foyers d'infection, on n'en sait pas plus, en fait depuis un an, on ne sait pas grand-chose ou du moins c'est une possibilité, on ne le dit pas ? Bref en 2021, on se demande si on n'est pas à l'âge féodal. La seule chose positive de ce covid est qu'il a fait quelques heureux sur la planète, ce qui est assez rare pour qu'on le souligne.

  • Posté par Fuld Daniel, vendredi 26 novembre 2021, 17:29

    L'ensemble des mesures prises n'ont de sens que si elles sont contrôlées. Le télétravail, par exemple, n'est que trop peu respecté par les entreprises... il n'y a qu'à observer l'intensité du trafic automobile pour s'en convaincre ... Quant à l'observation des mesures cst dans l'horeca, seuls les clients pourront, en l'exigeant, assurer leur application. La police ne le fera que de manière ponctuelle.

Sur le même sujet

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une