Accueil Monde France

Affaire Hulot: «En France, beaucoup d’agressions sont encore interprétées comme une forme de séduction»

L’autrice française Valérie Rey-Robert a longuement analysé les rapports qu’entretient la société française avec le viol. Elle revient sur la défense de Nicolas Hulot.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

L’autrice française Valérie Rey-Robert a analysé les rapports qu’entretient la société française avec le viol dans l’ouvrage « Une culture du viol à la française : du “troussage de domestique” à la “liberté d’importuner” (Libertalia). Elle vient de publier « Dix questions sur le féminisme » aux mêmes éditions.

Qu’est-ce que vous évoque le décalage entre la qualification des faits par les victimes qui décrivent précisément des agressions sexuelles et par l’agresseur présumé qui évoque des relations consenties, de la séduction ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 28 novembre 2021, 21:12

    Article sans intérêt et au titre tapageur : point besoin de coller la photo d'une personne présumée innocente et sous le coup d'une réouverture "d'enquête préliminaire". Oui, le système judiciaire dysfonctionne lorsqu'elle ne fait pas son travail lorsqu'une plainte lui est déposée par n'importe quel citoyen.ne lambda. La Palice n'aurait pas dit mieux ! Que ce soit pour les curés pédo; les violences conjugales; les libérations anticipatives aux conséquences tragiques que nous voyons; etc. etc. Ah! Mais ... le ministre de la "justice" V. Quick a trop a faire avec ses caméras pour fliquer les automobilistes !!

  • Posté par L. Jean-Christophe, dimanche 28 novembre 2021, 12:33

    En 1996 une amie est allée en voyage aux USA avec son compagnon de l'époque. en Californie plus précisément. Ils se sont embrassés sur la plage et ont terminé tout les deux au cachot pour la nuit... Autres lieux, autres temps, autres mœurs, autres lois. Juger avec le regard d'aujourd'hui les actes d'hier est périlleux...

  • Posté par collin liliane, dimanche 28 novembre 2021, 23:31

    Ne croyez donc pas tout ce qu'on vous raconte. Ou votre amie n'est pas allée en prison ou elle et son copain faisaient bien plus que s'embrasser. Les USA ne sont ni l'Arabie Saoudite, ni l'Iran.

  • Posté par Naeije Robert, dimanche 28 novembre 2021, 16:36

    J'étais en Californie en 1996. Ce que vous raconte votre amie est impossible. Bien sûr qu'on n'y mettait pas des gens qui s'embrassent en prison.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 28 novembre 2021, 14:01

    Aille… Vous voilà classé dans les masculinistes toxiques rétrogrades. Le début du nazisme! (Je sais, c’est très exagéré mais les intersectionnels pensent comme ça).

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs