Accueil Société

Coronavirus: le testing craque, la nouvelle stratégie fait débat

Pour soulager la pression sur testing, « il faut trouver des sparadraps », résume-t-on au commissariat corona. Les cas contact qui sont vaccinés pourraient ne plus être testés qu’une seule fois, au jour 5 de leur potentielle contamination.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

L’alerte était déjà donnée par le responsable des laboratoires de biologie clinique début de la semaine dans Le Soir  : le testing est sur le point de craquer. En réalité, dans certaines régions, il a craqué. Or, il s’agit de la toute première ligne de front contre le coronavirus. Les autorités ont été obligées de reconnaître que la stratégie actuelle ne fonctionnait plus. Ils ont revu leur copie mais les politiques ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur la meilleure manière de soulager les centres de prélèvements et les laboratoires d’analyse.

Faute d’accord lors du Comité de concertation (Codeco), la balle a été renvoyée aux ministres de la Santé, qui se réuniront samedi matin. Au moment d’écrire ces lignes, les réunions préparatoires à cette CIM Santé n’avaient pas permis de trouver un accord.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mardi 30 novembre 2021, 21:44

    Les classes ferment les unes après les autres en Wallonie, surtout celles où les enfants devraient porter des masques …. Sans désirs ….

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, lundi 29 novembre 2021, 10:05

    Lockdown du 15 décembre au 15 janvier !

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 29 novembre 2021, 8:36

    C'est sans doute difficile à admettre aujourd'hui mais la question du tracing à tout prix, toujours très défendue, doit peut-être être reconsidérée. Je ne connais pas la réponse mais mesure-t-on avec un minimum de précision quel est l'impact de l'actuelle stratégie de la recherche intensive des contacts sur l'extension de la maladie ? On a l'impression que rien n'y fait vraiment, au point que tout le monde ou presque peut ou doit être considéré soit comme infecté soit comme susceptible de le devenir à tout moment. Ne peut-on se "limiter" à vacciner tout le monde (autant de fois et aussi longtemps que ce sera nécessaire) et à soigner les malades ? C'est sans doute au minimum trop tôt et peut-être "hérétique" mais sait-on jamais ...

  • Posté par De Ronde Michel, samedi 27 novembre 2021, 22:56

    Dire que les résultats de la lutte contre la pandémie ne sont pas à la hauteur de nos attentes ressortit à ces évidences qui ne souffrent aucune argutie. Des discours coercitifs et des mesures contraignantes depuis bientôt deux ans et une quatrième vague aujourd’hui. Et malgré les échecs répétés, on reprend toujours les mêmes dispositions, comme s’il suffisait de se dire que cette fois on va « taper » plus fort et plus longtemps pour réussir. Pourquoi le monde politique s’enferre-t-il dans ses propres contradictions, alors que tout le monde attend de lui une vraie solution mettant fin à bientôt deux années d’efforts et de privations ?

  • Posté par Raspe Eric, lundi 29 novembre 2021, 21:10

    On attend toujours avec impatience vos contributions constructives de ronde. Mais vous n'en avez aucune. Donc aucune crédibilité. Juste du blabla d'égoïste frustré.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs