Accueil Belgique Politique

Le Comité de concertation ajuste le tir, mais les fêtes ne sont pas encore sauvées

Les dirigeants politiques ont durci les mesures sanitaires, après un premier Comité de concertation trop laxiste et des chiffres en aggravation. L’espoir de lever les nouvelles mesures avant les fêtes est mince, mais les experts ont été entendus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Après plusieurs mois sans lockdown, même partiel, le Comité de concertation a dû se résoudre vendredi à rouvrir la boîte à outils qu’il aurait préféré remiser. Comme dans les pires moments de la pandémie, on revient à des fermetures de secteurs, des soirées écourtées au restaurant, un télétravail presque permanent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

46 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 30 novembre 2021, 17:11

    Spécialement pour Mme Lecoq. Un reportage poignant a été diffusé à la VRT. Il reprend les témoignages de Valentin, un réfractaire au Covid, de sa femme et de médecins. Un sexagénaire flamand qui refusait le vaccin, entraîné par sa femme francophone influencée par les médias sociaux. « J’ai vu la mort de près. Les gens doivent bien réfléchir à ce qu’ils font ». Infecté, il a été admis aux urgences de l’hôpital Vésale à Tongres. « Une transplantation du poumon est sans doute la meilleure option pour Valentin, pour lui permettre de mener une vie satisfaisante » disent les médecins. « Les docteurs, les infirmiers… travaillent tous ici, mais ont aussi leur vie privée. Nous ne devons pas être égoïstes, il faut aussi les voir. S’ils n’avaient pas été là, je n’y serais plus. » À ses amis qui ne sont pas encore vaccinés, Valentin dit qu’ils sont « égoïstes pour les autres. Il faut l’avoir eu pour le comprendre ». Ce qui alourdit considérablement la charge du personnel médical, c’est l’arrivée de patients qui n’auraient pas dû être là s’ils avaient eu leur vaccin. Il ne fait aucun doute que les discours nauséabonds des Pe(e)ters, Dedecker, El Cabron, Ernotte, Bonisseur de la Bath, Lecocq, Vigneron, Bouram et bien d’autres ont envoyé des Valentin à l’hôpital, voire au cimetière. Il faut le savoir. Voici le lien vers l’article de la VRT : https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2021/11/26/verhaal-covidpatient-op-intensieve/

  • Posté par Lecocq Annie, samedi 27 novembre 2021, 20:09

    Je suis sûre que ceux qui me critiquent c'est parce qu'ils savent qu'ils se sont fait avoir avec les vaccins alors ils râlent. ATTENTION OMICRON arrive. Vous ne pouvez pas imaginer ce que je pense de vous Beaucoup de gens se plaignent de l'attitude malfaisante des vaccinés ( mais heureusement c'est pas une majorité) sur les non-vaccinés. Vous allez pouvoir encore cracher votre venin longtemps car il reste quand même encore environs 3 millions de non-vaccinés en belgique.

  • Posté par Raspe Eric, lundi 29 novembre 2021, 12:28

    Pourquoi devrais-je le quitter peeters? Par contre vu le nombre de casseroles que tu traînes derrière toi, tu ferais bien te t'abstenir. Un jour, tu devras en rendre des comptes devant un juge.

  • Posté par Peeters PR, lundi 29 novembre 2021, 9:57

    @Raspoutine Vous êtes bête ou bien d'après votre raisonnement vous devriez quitter ce forum!

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 28 novembre 2021, 19:19

    Arrêtez de faire jouer à calimero, lecocq, c'est indigne. Les critiques que vous recevez, vous les méritez amplement. Et si elles vous insupportent, il y a une solution très simple : quitter ce forum et ne jamais y remettre les pieds. Si vous étiez un peu intelligente, c'est ce que vous ferez. Mais on peut en douter. Pour rappel, sans vaccin, où étions-nous l'année dernière?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs