Accueil Société

Sarah Schlitz veut atteindre l’objectif «zéro féminicide»

La secrétaire d’Etat à l’Egalité des genres lance son plan d’action national de violences basées sur le genre, avec l’objectif clair de faire reculer le nombre de victimes via une action politique globale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

Dix-huit, avant même que 2021 ne soit terminée. C’est le sombre décompte de féminicides fait par le monde associatif pour cette année. Le secteur pointe fréquemment du doigt l’éparpillement des compétences entre les différents niveaux de pouvoir comme un frein à la lutte contre les violences. Dans la rue et sur les réseaux, les mouvements de libération se multiplient et s’intensifient alors que les mesures liées à la pandémie ont aggravé les violences contre les femmes.

C’est dans ce contexte que la Belgique a approuvé vendredi soir un plan d’action national contre les violences de genre piloté par Sarah Schlitz, la secrétaire d’Etat à l’Egalité des genres. Deux cent une mesures concrètes et attendues qui s’appuient sur la Convention d’Istanbul, ratifiée par la Belgique en 2016, seront mises en œuvre conjointement par 17 ministres et 23 administrations d’ici 2025.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, dimanche 28 novembre 2021, 8:43

    "Non, je ne regrette rien." Ou "Circulez, il n'y a rien à voir." Voilà en résumé l'attitude de la Secrétaire d'État au sujet de l'affaire où elle a scandalisé beaucoup de Belges il y a six mois. Et elle s'en flatte. Entre militantisme et sectarisme, elle ne fait manifestement aucune différence.

  • Posté par collin liliane, dimanche 28 novembre 2021, 0:46

    Il n'y a plus de Convention d'Istanbul. Pour plaire à son électorat islamique, Erdogan a désengagé son pays d’un traité qu’il n’appliquait d'ailleurs pas. Ce document est contraire aux textes et à l'esprit de la doctrine politico-religieuse qui est sa ligne de conduite et que les Ecolos belges apprécient fort.

  • Posté par collin liliane, dimanche 28 novembre 2021, 0:19

    Quand on fait comme Sarah Schlitz la promo d'une religion polygame dont le machisme va jusqu'à conseiller de battre son épouse pour la rendre obéissante, on devrait avoir l'élémentaire décence de ne pas prétendre s'intéresser au sort des femmes.

  • Posté par Ranwez Robert, samedi 27 novembre 2021, 20:47

    Elle ne devrait pas durer dans le monde politique par manque abyssal de maturité.

  • Posté par Hourdeau Chantal, samedi 27 novembre 2021, 16:46

    Etant donné les commentaires masculins, les féminicides ne sont pas près de diminuer!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs