Accueil Société

Coronavirus: du changement dans la stratégie de testing belge

Le Comité de concertation avait aussi laissé entendre qu’il y aurait bientôt des centres de dépistage ouverts, sans rendez-vous. Mais à ce sujet « les possibilités sont encore examinées », indique-t-on après la CIM Santé.

Temps de lecture: 1 min

Pour diminuer la pression sur les médecins généralistes et les centres de dépistage, les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle (CIM Santé) ont décidé samedi de ne plus exiger deux tests pour les personnes vaccinées qui ont eu un contact à haut risque, mais un seul. L’information est confirmée auprès de VTM par le ministre flamand en charge de la Santé, Wouter Beke.

La CIM Santé avait été chargée par le dernier Comité de concertation de définir une nouvelle stratégie de dépistage. En milieu d’après-midi il n’y avait pas encore de communication officielle commune à ce sujet.

Le Comité de concertation avait aussi laissé entendre qu’il y aurait bientôt des centres de dépistage ouverts, sans rendez-vous. Mais à ce sujet « les possibilités sont encore examinées », indique-t-on après la CIM Santé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par M. G., dimanche 28 novembre 2021, 11:00

    Pourquoi j'irais me casser le derrière jusqu'à un centre de testing, alors que mon médecin habite à 100 m de mon domicile ? Et puis, quand je vois qu'une collègue a attendu 3 jours pour avoir un résultat, et encore, "non concluant", du coup elle a du le refaire. Une semaine pour avoir une réponse, super .....

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 28 novembre 2021, 10:00

    Le testing ne marche pas et coince. Pas grave, on le rend encore plus poreux. Toujours aucune réflexion sur son vice initial. Il est entièrement manuel et basé sur des témoignages humains peu fiables.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko