Accueil Société

La nouvelle stratégie de testing inquiète les médecins

Les personnes vaccinées ne devront plus se faire tester qu’une seule fois après un contact à haut risque.

Temps de lecture: 2 min

Pour diminuer la pression sur les médecins généralistes et les centres de dépistage, les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle (CIM Santé) ont décidé samedi de ne plus exiger deux tests pour les personnes vaccinées qui ont eu un contact à haut risque, mais un seul. Le Comité de concertation avait aussi laissé entendre qu’il y aurait bientôt des centres de dépistage ouverts, sans rendez-vous. Mais à ce sujet « les possibilités sont encore examinées », indique-t-on après la CIM Santé.

Une stratégie qui n’a pas manqué de faire réagir les médecins généralistes. « Nous n’allons pas appliquer cette stratégie », a déjà déclaré Roel Van Giel, le président de l’association de médecins généralistes Domus Medica, au journal de VTM. « Nous avons consulté nos membres et avons décidé à l’unanimité de ne pas suivre la stratégie. Nous avions élaboré une stratégie de testing et nous la suivrons. Chaque contact à haut risque sera mis en quarantaine pendant au moins cinq jours. Les vaccinés peuvent faire un test le cinquième jour avec le code qu’ils obtiennent du gouvernement », a-t-il expliqué dans HLN.

Pour le professeur de médecine du travail, Lode Godderis (KU Leuven), qui fait également partie du Gems, cette décision est incompréhensible d’un point de vue virologie, a-t-il déclaré dans De Ochtend sur Radio 1. Selon lui, « les tests se révèlent souvent positifs le troisième ou le quatrième jour ». En ne testant qu’une seule fois, des contaminations risquent d’échapper au testing. Des personnes pourraient ainsi se rendre au travail après un test négatif, pour se révéler contagieuse plusieurs jours après leur test. « C’est une recette pour accélérer la pandémie », regrette-t-il. Pour lui une seule solution : une quarantaine après un contact à haut risque.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 28 novembre 2021, 12:50

    Le testing ne marche pas et coince. Pas grave, on le rend encore plus poreux. Toujours aucune réflexion sur son vice initial. Il est entièrement manuel et basé sur des témoignages humains peu fiables. C'est la conséquence d'un dogme idéologique : pas touche à la vie privée qui doit être défendue coûte que coûte. Même si des entreprises privées la foulent du pied allègrement en toute impunité.

  • Posté par Maison Médicale , dimanche 28 novembre 2021, 11:49

    C'est en effet un non-sens. Nous avons beaucoup de patients vaccinés il y a plusieurs mois et fortement positifs, donc très contagieux, sans être malades.

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 28 novembre 2021, 12:38

    "Beaucoup" de personnes vaccinées et contaminées, mais pas malades, vont se faire tester ? Elles adorent les écouvillons et les semaines de quarantaine alors ? Sinon, pourquoi diable se faire tester, sauf voyage dans des pays très restrictifs.

  • Posté par Eygalieres Benjamin, dimanche 28 novembre 2021, 12:24

    19 min le temps pour l ineffable peeters de changer de pseudo et de se répondre

  • Posté par Peeters PR, dimanche 28 novembre 2021, 12:08

    Encore une bel preuve que le vaccin ne fonctionne pas, mais il faut une troisième dose never change a losing team!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko