Accueil Belgique

Environnement: s’il se dit vert, le gouvernement wallon doit encore concrétiser

Dans un bilan à mi-mandat, les principales organisations environnementales pressent le gouvernement wallon de concrétiser ses (bonnes) intentions. Climat, aménagement du territoire, rénovation… trop de choses se languissent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Bien. Possède des capacités, mais peut mieux faire ». Quel élève n’a pas reçu un jour cette évaluation ? Au mitan de la législature, c’est au tour du gouvernement wallon. Avec, dans le rôle de l’instituteur, le « front vert » des principales organisations environnementales – Inter-Environnement Wallonie, WWF, Greenpeace, Natagora. Les promesses de l’exécutif Di Rupo (PS, Ecolo, MR) pour une transition sociale, économique et environnementale ont-elles été tenues ? Les ONG passent en revue 11 dossiers. Elles constatent des frémissements mais pas mal de choses restent à l’état de (bonnes) intentions. Il faut les concrétiser au plus vite.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs