Accueil Société

Coronavirus: les inconnues du variant omicron n’empêchent pas l’inquiétude

Le vent de panique créé par la découverte en Afrique du Sud d’un nouveau variant est peut-être injustifié. Plus contagieux, rien n’indique pour le moment qu’il soit plus sévère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

On voit de tres jeunes enfants infectés par l’Omicron raconte le Dr Caroline Maslo, infectiologue francaise, au sein du plus important groupe hospitalier Netcare. C’est la seule différence notable par rapport aux variants précédents. Ces bambins ne présentent pas de symptômes sévères. Je pense que les pédiatres les font hospitaliser, par mesure de précaution, vu l’incertitude sur les effets du nouveau variant. Jusqu’à présent, nous n’avons pas plus de patients en réanimation, mais c’est encore trop tôt. Il faut compter sept à dix jours entre le début d’une vague et une hausse des cas sévères ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 30 novembre 2021, 9:59

    @ Peeters PR "Liberté !" La liberté n'a pas de prix dit-on. Et pourtant, elle n'est pas gratuite! Loin de là. La liberté est indéfectiblement liée à la responsabilité de l'exercer. En l'occurence, en exerçant sa supposée liberté de ne pas se faire vacciner et/ou de ne pas porter le masque, c'est surtout imposer à d'AUTRES que soi-même, le risque d'être contaminé, d'être possiblement gravement malade, voire d'en mourrir. C'est irresponsable et égoïste. La "dictature sanitaire" est imposée par le virus, pas par les autorités gouvernementales et encore moins par les spécialistes. Elle s'impose de la même manière, à quelques détails près, partout dans le Monde. Vous êtes libre de conduire une voiture, mais obligé néanmoins de passer un examen, porter la ceinture, passer le controle technique, payer une assurance, respecter les limitations et les feux de signalisations, ne pas rouler bourré ou shooté, ... Allez donc manifester contre ces "intolérables" restrictions à votre liberté... de semer un carnage dans votre sillage de conducteur irresponsable et égoïste, possiblement meurtrier. Pour le coronavirus, c'est pareil.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 30 novembre 2021, 7:29

    Moi, je dirais que les inconnues alimentent l'inquiétude (au lieu de ne pas les empêcher). Mais bon ...

  • Posté par Bouram Cedric, lundi 29 novembre 2021, 20:16

    Papy et mamy étant vacciné, il serait grand temps de nous foutre la paix avec votre grippe --'

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 30 novembre 2021, 8:40

    Connard, Bouram.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, lundi 29 novembre 2021, 17:13

    Ce qui va être très difficile à faire accepter par la population ... changer radicalement son mode de vie actuel où les divertissements et les vacances sont devenus des idéaux de vie !!!. Gagner de l’argent pour se divertir, se satisfaire. Mais cette mentalité fait glisser vers l’insatisfaction d’une existence anesthésiée par le divertissement qui n’est pas du repos, mais une fuite de la réalité. L'être humain ne s’est jamais autant reposé qu’aujourd’hui, et pourtant, il n’a jamais autant fait l’expérience du vide qu’aujourd’hui ! Les possibilités de se divertir, de partir, les croisières, les voyages, tant de choses qui ne donnent pas la plénitude du cœur. Et d’ailleurs, qui ne donnent pas le repos ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs