Accueil Belgique Politique

Une nouvelle giga base de données santé gérée par Frank Robben

Frank Vandenbroucke demande d’approuver en urgence un paquet législatif. Il prévoit, entre autres, de centraliser toutes les prescriptions médicales électroniques à la Smals (et non plus au sein du secteur). Et de confier les autorisations d’accès au CSI. Catherine Fonck (CDH) s’étrangle.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Au milieu du flot ininterrompu de mesures covid, la vie législative poursuit son cours. Discrètement et au pas de course. Ce sera le cas ce lundi en Commission santé où les députés seront amenés à se prononcer sur une brique de 1.850 pages, sobrement intitulée « Projet de loi portant sur des dispositions diverses en matière santé ». En clair, une loi fourre-tout (elle comprend 8 gros chapitres allant de l’hospitalisation à domicile à l’adaptation de la loi euthanasie). Et pour laquelle, en plénière jeudi dernier, Frank Vandenbroucke (Vooruit), avait demandé l’examen en urgence. Autant dire que le week-end s’annonçait studieux pour les membres de la Commission, amenés à éplucher cette montagne en un temps record.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Baudoux Christian, lundi 29 novembre 2021, 20:56

    Tirez la chevillette, la bobinette cherra (Le Petit Chaperon Rouge)... Et le loup de n'en faire qu'une bouchée ! Confiez la vie privée du citoyen aux bases de données "santé " sous F. Robben, lui aussi n'en fera qu'une giga DB relationnelle ... et d'en confier le stockage et la gestion à la Smals ! Ben oui, il y a de quoi s'étrangler, c'est la santé du citoyen (ses données personnelles, hautement privées), à la merci de tous les recoupements possibles. O Belgique, où est le respect de ton citoyen ?

  • Posté par Chalet Alain, lundi 29 novembre 2021, 13:53

    L'aspect "vie privée" n'est pas préoccupant ici. Mais après avoir vu l'incompétence avec laquelle les choses ont été gérées jusqu'à présent, on ne comprend pas qu'on confie cette nouvelle étape aux mêmes guignols: c'est de nouveau le grand foutoir garanti.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 29 novembre 2021, 11:55

    Le rouleau compresseur avance inlassablement. Ils sont où les gens qui me traitaient de demi-taré ou autre nom d'oiseau quand je disais en début d'année "l'enjeu n'est pas le vaccin, l'enjeu ce sont les données"?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 29 novembre 2021, 16:08

    Merci, pareillement. Mais bon… si un pays sous enquête et même condamné peut se permettre de poursuivre invariablement sur la même trajectoire quand d’autres doivent corriger le tir, il ne faut pas s’étonner que la volonté « d’enforcement » et l’équité réelles entre Etats membres soient interprétées comme des fictions par les déçus du système…

  • Posté par Bertrand Christophe, lundi 29 novembre 2021, 15:34

    Membre fondateur ou pas , la Belgique a été attaquée à de multiples reprises par la Commission et , par la suite , condamnnée par la Cour de justice pour manquement à ses obligations . Je ne vois pas pourquoi il en serait différemment cette fois , d'autant que cette nouvelle "Robbenade " ressemble a de la provocation . Mais nous verrons , en effet , pas la peine de faire des plans sur la comête . Pour en revenir sur le fond ( l'inaction de notre gouvernement et de notre parlement dans cette affaire belge et le peu de moyens aux mains des citoyens ) , je crois à l'effet utile de la contrainte juridique extérieure , comme le permet justement le droit des traites européens dans de tels cas . Bonne journée

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs