Accueil Belgique Politique

Alexander De Croo: «Les fêtes de fin d’année vont dépendre de notre comportement»

Le Premier ministre estime que les bonnes mesures ont été prises lors du dernier Codeco. « La vie doit continuer mais avec des règles strictes pour la sécurité de tous. »

Temps de lecture: 2 min

Alexander De Croo était l’invité de La Première ce lundi matin. Nouvelles mesures anti-covid, variant omicron, sortie du nucléaire : le Premier ministre a abordé de nombreux sujets.

Les fêtes de fin d’année auront-elles lieu ? « On a peu de certitudes dans cette pandémie. Notre seule certitude, c’est l’impact du comportement humain. Si de manière solidaire, on diminue le nombre de contacts et on ajoute des lignes de défense – le respect des gestes barrières, le masque et la vaccination –, ça aide à diminuer la propagation du virus. Les fêtes de fin d’année vont dépendre de notre comportement. »

Aurait-il fallu des mesures plus drastiques pour préserver les fêtes ? « On a quand même pris des mesures pas évidentes et on a majoritairement appliqué des décisions préconisées par les experts (du Gems, qui conseille le gouvernement, NDLR). La vie doit continuer mais avec des règles strictes pour la sécurité de tous. Ces nouvelles mesures demandent un effort à tout le monde. »

Quelle aide faut-il mettre en place pour les secteurs impactés par les dernières mesures gouvernementales pour lutter contre le covid ? Des consultations auront lieu cette semaine, indique le Premier ministre. « On ne va laisser personne de côté. Des mesures seront prises en accord avec les secteurs concernés. »

Faut-il fermer les frontières pour lutter contre le variant omicron ? « On a pris des actions tout de suite. Les personnes qui arrivent d’un pays à risque doivent être en quarantaine et les non-Belges ne peuvent pas entrer », rappelle-t-il. « Des décisions ont été prises en coordination avec les partenaires européens. Maintenant, il faut analyser et comprendre ce nouveau variant. »

Enfin, le Premier ministre a été interrogé sur le sort de nos centrales nucléaires, et l’arrêt des réacteurs en 2025. « La décision doit être rationnelle et non idéologique. Elle s’inscrit dans une stratégie à long terme, sur 30 ou 40 ans, où dans notre pays on pourrait voir se mettre en place une nouvelle stratégie. »

Retrouvez les derniers grands titres de l’actualité ICI sur www.lesoir.be

À lire aussi Une dose de rappel pour 3 millions de Belges d’ici les fêtes

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs