Les tenants et aboutissants du portefeuille modèle

Investir dans un portefeuille modèle : la formule a le vent en poupe. Un portefeuille modèle, c’est la garantie que vos investissements seront toujours en accord avec votre profil d'investissement, avec moins d'efforts et en général à moindre coût que si vous aviez opté pour des fonds séparément. Le point sur la question.

Un portefeuille modèle est un instrument qui investit lui-même dans plusieurs fonds d'investissement sous-jacents, qui à leur tour investissent dans des actions et/ou des obligations. En investissant dans un portefeuille modèle, vous investissez dans différents fonds de placement et dans différents types d'actifs (actions et/ou obligations). C'est une façon de diversifier le risque, inévitable quand il est question d'investissements.

Un portefeuille modèle s’apparente à une solution d'investissement tout-en-un correspondant à votre profil d'investissement personnel. Lorsque vous investissez, votre banquier, assureur ou conseiller financier est tenu d'établir au préalable votre profil. Celui-ci tient compte de vos objectifs d'investissement, de votre horizon de placement, de votre situation financière et de vos connaissances en matière d'investissement. On distingue en général trois profils (dynamique, neutre ou défensif), mais il peut y en avoir d'autres. Ainsi, les investisseurs au profil d'investissement dynamique ont la possibilité d’investir une part plus importante en actions ou fonds d'actions dès lors qu’ils ont la capacité d’investissement et ne craignent pas de courir un risque plus élevé.

Un portefeuille modèle se compose de fonds sélectionnés dans l’optique de mettre l’ensemble du portefeuille au diapason d'un profil déterminé. Dès lors, il existe des portefeuilles modèles dynamiques, neutres et défensifs, présentant chacun un profil de risque différent.

Gestion active

À l’instar d’un fonds d’investissement classique, un portefeuille modèle fait l’objet d'une gestion active. Les fonds du portefeuille moins performants sont remplacés par d'autres, et des fonds jugés intéressants font leur entrée. Le gestionnaire s’emploie aussi à ce que la composition du portefeuille corresponde toujours au profil de risque prédéfini.

On pourrait comparer le portefeuille modèle au service d'un conseiller financier envers ses clients : recommander des investissements qui correspondent à leur profil d'investissement. La seule différence, c’est qu'un portefeuille modèle opère à grande échelle et procède directement aux achats/ventes, sans que l’investisseur ait à donner son accord.

« Un conseiller doit se contenter de recommander les fonds que l'investisseur aurait intérêt à vendre ou à acheter, explique Yoni Jennes, vice-président chez le gestionnaire de patrimoine BlackRock. Il n'est généralement pas habilité à exécuter les ordres sans le consentement du client. Imaginez qu’il doive recontacter sa centaine de clients pour ajuster individuellement leurs portefeuilles. On perdrait alors un temps précieux. Les clients risqueraient de continuer à essuyer des pertes ou passeraient à côté de belles opportunités. Avec un portefeuille modèle, l'ajustement se fait automatiquement, et toujours en adéquation avec le profil de risque du client. On peut ainsi se montrer plus réactifs. »

Qu'en est-il des frais ?

Pour ses portefeuilles modèles, BlackRock investit dans une sélection de 450 ETF. Un ETF (Exchange Traded Fund) ou tracker investit en général dans toutes les actions ou obligations d'un indice donné. Ce dernier peut être géographique (p ex. les 100 premières actions cotées à la Bourse de New York) ou thématique (p. ex. les 50 premières entreprises pharmaceutiques).

Un ETF n'a pas l'ambition de surperformer le marché boursier : il se contente de suivre l'indice. Par conséquent, ses frais de gestion sont moins élevés que ceux d'un fonds d'investissement classique géré activement. Cette spécificité explique le succès engrangé par les ETF ces dernières années1. D’où leur prolifération. Pour l’investisseur lambda, l'arbre finit par cacher la forêt, poursuit Yoni Jennes. Le portefeuille modèle vise à clarifier la situation. »

Un portefeuille modèle allie les avantages des ETF à ceux d'un fonds d'investissement géré activement. Cependant, en raison de la gestion active, les frais totaux sont plus élevés que pour un ETF. De ce fait, on a l'efficacité des ETF, sans la difficulté du choix : ils sont sélectionnés par un gestionnaire qui surveille et ajuste activement le portefeuille. Un portefeuille modèle reste donc en permanence en adéquation avec votre profil de risque. Plus besoin de s'inquiéter de savoir si votre portefeuille d'investissement est toujours en adéquation. Il est taillé sur mesure pour vous. Le succès des portefeuilles modèles s’explique par leur moindre coût par rapport aux fonds d'investissement classiques et par l’optique de les faire en permanence correspondre au profil d'investissement défini, ajoute Yoni Jennes. Les systèmes de gestion de portefeuille et de gestion des risques de BlackRock assurent aussi leur surveillance. Mais Yoni Jennes tempère. La gestion des risques peut réduire le risque de perte, mais elle ne peut pas l'éliminer complètement. Si, comme au printemps 2020, tous les indices boursiers devaient boire la tasse, les ETF alignés sur ce marché boursier plongeraient automatiquement dans leur sillage. Cependant, en pareille circonstance, grâce à la gestion active, un portefeuille modèle ne vous exposera pas à un risque supérieur à celui de votre profil. Mais comme dans tous les investissements en actions, dans le pire des scénarios, vous risquez de perdre la totalité de votre mise.

1 www.blackrock.com/hk/en/ishares/insights/growth-trends

Vous voulez en savoir plus sur l'investissement avec des portefeuilles modèles ? Prenez rendez-vous avec votre courtier. Cliquez ici pour trouver votre courtier Baloise Insurance le plus proche.

La Une Le fil info Partager
Sommaire