Accueil Belgique Politique

5.000 jeunes demandeurs d’emploi en moins en deux ans à Bruxelles

Le taux d’emploi des jeunes à Bruxelles augmente. Malgré cela, le chômage des jeunes infra-qualifiés reste un grand défi pour la capitale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Cinq mille jeunes inoccupés en moins en deux ans. C’est le chiffre fort que les autorités régionales bruxelloises ont mis en évidence lundi, à l’occasion d’une conférence de presse. En clair : en 2013, il y avait 31.705 demandeurs d’emploi inoccupés de moins de 30 ans, contre 26.728 en 2015, soit une baisse de 15,7 % ou de 4.977 unités.

Pour le ministre de l’Emploi Didier Gosuin (Défi), ce bilan intermédiaire est « encourageant ». Mieux : les objectifs chiffrés de l’accord majorité sont, selon lui, atteints. Pour rappel, ce dernier annonçait, en 2014 : « Le but du gouvernement est de financer, chaque année, 6.000 mesures pour les jeunes qui s’inscrivent à Actiris, soit 3.000 formations professionnelles, 2.000 stages et 1.000 emplois. » Le nombre de 6.000 correspond au nombre de jeunes qui, après leurs études et après s’être inscrits à Actiris, ne trouvent pas de travail dans les six mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs