Accueil Culture Musiques

Le rideau se ferme sur la vie de Stephen Sondheim

Le compositeur américain de nombreux succès sur les scènes de Broadway s’était d’abord fait connaître en écrivant les paroles des chansons de « West Side Story ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Stephen Sondheim s’est éteint le 26 novembre à 91 ans chez lui dans le Connecticut. Avec lui disparaît la grande personnalité de la comédie musicale américaine du dernier demi-siècle. Son œuvre est un étrange mélange d’une sophistication incisive qui le pousse à pourchasser l’inédit et d’une veine mélodique qui lui fait écrire quelques-uns des plus grands tubes de son époque.

Elève du compositeur avant-gardiste Milton Babbitt, il rencontre par l’intermédiaire du fils de ce dernier Otto Hammerstein, le librettiste de Rodgers. Il est fasciné par le genre mais rêve de spectacles plus sophistiqués. Le cinéma l’attire : il s’installe à Hollywood qui le boude un peu mais se constitue une colossale culture cinématographique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs