Accueil Monde Proche-Orient

Négociations pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien: les chances d’un succès sont minces

La république islamique d’Iran veut la levée de toutes les sanctions américaines avant de cesser ses propres violations de l’accord de 2015. Cela paraît très improbable à ce stade. Mais l’idée d’un accord intérimaire et partiel pourrait faire son chemin dans les esprits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Quelle chance de succès faut-il accorder aux pourparlers sur le nucléaire iranien qui ont repris à Vienne ce lundi 29 novembre ? Le pessimisme l’emporte en général parmi les observateurs en raison des séquences qui se sont succédé depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche. Le président démocrate, qui n’a jamais caché sa volonté de réintégrer son pays dans l’accord international sur le nucléaire iranien signé en 2015 et dénoncé trois ans plus tard par son prédécesseur Donald Trump, doit en effet faire face à une république iranienne accablée de sanctions économiques US depuis trois ans mais qui veut mettre la barre très haute à Vienne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs