«Chaque geste posé peut nuire à l’animal»

Audrey s’apprête à libérer une buse variable qui a été soignée pendant trois semaines au centre anderlechtois.
PHOTONEWS_10910225-006
Pour Greenpeace, «les scientifiques ont averti à plusieurs reprises que l’exploitation minière en eaux profondes pourrait avoir des conséquences terribles sur les écosystèmes océaniques que nous comprenons à peine».
«J’ai commencé à écrire pendant la guerre, à un moment où j’avais très peur. Pour une raison que j’ignore, sinon que l’écriture m’apaisait, me calmait...»
Photo d’illustration.
Les dauphins du «Guide du voyageur galactique», le film de Garth Jennings sorti en 2005.
Le maître n’est pas toujours celui que l’on croit...
B9726271182Z.1_20210226222714_000+GH6HM7EFA.1-0
De nombreux spécialistes considèrent que les experts de l’OMS dépêchés à Wuhan n’ont pas eu assez de latitude pour travailler librement.
Presse-papier01
Samedi, le navire avait bougé de 30 degrés sur la droite et la gauche pour la première fois.
Clémence devra attendre une semaine pour accueillir des enfants auprès de ses animaux.
Cages d’élevage au large de la Grèce. BelgaImage
Lazzaro Spallanzani et, ci-contre, son expérience avec les fioles de verre pincées.
L’homme-chevreuil dans ses bois.
L’animatrice va suivre pendant plusieurs mois l’arrivée de chiots dans des familles.
PHOTONEWS_10885303-002
DR
John Tuberville Needham.
Nos animaux de compagnie, les chiens en particulier, sont devenus de précieux alliés en période de confinement. Et les Belges n’hésitent pas à leur consacrer beaucoup d’argent.
La formule est simple et reprise par tous les experts: pour se sauver, l’homme doit préserver la nature. C’est elle qui représente sa meilleure protection contre les maladies émergentes qui peuvent dégénérer en pandémies.