A Essen, les espaces verts font désormais partie du paysage.
Vous habitez en Wallonie De notre envoyée spéciale

Essen est passée du gris au vert

Des anticoagulants sont placés dans les égoûts pour tuer les rats.
Le bétail viandeux se destine essentiellement (85
%) au marché intérieur.
d-20051115-WGAN4C 2018-09-16 21:19:06
© Photo News
Chez André Kettel, l’essentiel des 400 porcs est confiné. Seuls quelques truies et porcelets ont encore le droit de vivre à l’extérieur. En attendant l’abattage.
Le déplacement vers un abattoir est une grande source de stress pour la bête.
Image=d-20180510-3M3D7W_high
Le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) a annoncé l’abattage de quelque 4.000 porcs dans la zone infectée. © Sylvain Piraux.
© Le Soir/Roger Milutin
d-20180701-GEETFK 2018-09-13 16:30:58
Continuer à les nourrir équivalait à faire grimper chaque jour la facture pour des porcelets que l’éleveur n’aurait pas pu écouler.
B9716923516Z.1_20180914144920_000+GKOC1JK31.1-0
Si le ministre Collin a assuré les éleveurs de son soutien, il a aussi prévenu qu’ils «
pourraient devoir adapter la production, voire réorienter leur activité
».
René Collin © Belga
© Roger Milutin | Le Soir
Une grosse soixantaine d’élevages porcins, de petite taille, se trouvent dans la zone d’intervention délimitée après la découverte de sangliers malades.
A la place des «
fruits et légumes
», le client trouvera un «
Fresh Atelier
» à l’entrée des supermarchés Delhaize.
Pour le spécialiste, ma méthode belge qui consiste à créer une zone interdite à la chasse de 63.000 ha en Ardennes, a des chances de porter ses fruits.
Selon Denis Ducarme, ministre de l’Agriculture, certains accords commerciaux prévoient que dès que le virus est détecté, les importations s’arrêtent.