Accueil Culture Arts plastiques

À la Fondation A, les espoirs méditerranéens de Massao Mascaro

Un récit visuel qui relie les mythes de l’Antiquité à la réalité contemporaine.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Sur les murs blancs de la Fondation A, rappelant par beau temps la clarté aveuglante des bords de Méditerranée, Massao Mascaro nous invite à un voyage soigneusement mis en place avec Fannie Escoulen. Non pas une simple succession d’images regroupées par thématiques mais plutôt un récit visuel reliant les mythes de l’Antiquité à la réalité contemporaine.

Né à Lille en 1990 mais vivant et travaillant à Bruxelles où il a étudié à l’ESA Le Septante-Cinq, ce jeune photographe était présenté cet été, par la Fondation A, aux Rencontres d’Arles, dans le cadre du prix Découverte Louis Roederer. On avait là un avant-goût du récit que l’on peut découvrir à Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs