Accueil Société

Coronavirus: «L’essentiel est de réduire les courbes pour les fêtes, ce sera une tâche difficile», selon Steven Van Gucht

Selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin, entre le 23 et le 29 novembre, il y a eu en moyenne 316,3 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 13 % par rapport à la période de référence précédente.

Temps de lecture: 3 min

Au total, 3.698 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid, dont 757 patients traités en soins intensifs.

Pour Steven Van Gucht, interrogé ce matin par nos confrères de Het Laatste Nieuws, « le rythme (des contaminations, NDLR) n’est plus si élevé, surtout avec les adultes, mais il s’agit toujours d’une augmentation ». Le virologue va plus loin : « Supposons que nous voyions un plafond cette semaine, alors l’essentiel est de réduire les courbes d’ici Noël et le jour de l’An. Ce sera une tâche difficile. » L’expert ajoute : « Nous ne voyons encore aucun effet de la dernière série de mesures. Il faut donc les prendre en compte. J’espère que le ralentissement pourra continuer, mais ce n’est pas sûr à cent pour cent. »

Des déclarations qui vont dans le sens de celles d’un autre virologue dans l’émission « De Afspraak » sur la VRT. « La semaine dernière, l’augmentation était légèrement plus importante, explique Marc Van Ranst. Si vous regardez les admissions à l’hôpital et d’autres paramètres tels que les soins intensifs, l’augmentation y est également un peu plus faible et chaque chiffre inférieur est porteur d’espoir. »

Variant omicron

Steven Van Gucht s’est également exprimé sur le nouveau variant. Il le soupçonne d’être « capable d’infecter les gens une deuxième fois ». Le nouveau variant du covid détecté en Afrique de Sud, baptisé omicron et jugé « préoccupant » par l’OMS, se répand et a atteint l’Europe la semaine dernière, où la Belgique a détecté un premier cas, poussant le monde à progressivement fermer ses frontières à l’Afrique australe.

Pour Emmanuel André, également virologue et qui était invité dans la matinale de la Première ce mardi, « on est toujours à un cas détecté en Belgique ».

« Il s’agit de quelqu’un qui venait de l’étranger. Testé positivement le 22 novembre. Qui n’était pas vacciné », avait expliqué le ministre belge de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit). Son cabinet a précisé qu’il venait d’Egypte, avait transité par la Turquie et était arrivé en Belgique le 11 novembre.

Sur les premiers cas observés en Afrique du Sud, « il n’y a pas eu de formes sévères de la maladie », a expliqué M. André tout en précisant que ces premiers cas avaient été observés chez une population jeune et donc moins à risque.

Les chiffres du covid en Belgique

Tous les indicateurs poursuivent leur augmentation, à l’exception d’un très léger recul du taux de reproduction du virus qui est désormais de 1,07 (-4 %). Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie toutefois que l’épidémie tend toujours à s’accélérer.

Entre le 20 et le 26 novembre, 17.796 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 15 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,7 million de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la période étudiée, 39 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+15 %), portant le bilan à 26.966 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.

Quelque 117.600 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 16,1 %.

L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.025 sur 14 jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mardi 30 novembre 2021, 16:12

    Esperons qu'on atteigne vite se plafond, mais ce n'est pas gagné. La semaine dernière la classe d'age des 0-9 ans enregistré la plus haute augmentation des cas ( une augmentation de 38%). Sachant que l'école est un des principaux foyers de contaminations, que le cabinet de Mme Désir a décidé de ne rien décider, cette hause n'est pas prêt de diminuer.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 30 novembre 2021, 14:52

    Un reportage poignant a été diffusé à la VRT. Il reprend les témoignages de Valentin, un réfractaire au Covid, de sa femme et de médecins. Un sexagénaire flamand qui refusait le vaccin, entraîné par sa femme francophone influencée par les médias sociaux. « J’ai vu la mort de près. Les gens doivent bien réfléchir à ce qu’ils font ». Infecté, il a été admis aux urgences de l’hôpital Vésale à Tongres. « Une transplantation du poumon est sans doute la meilleure option pour Valentin, pour lui permettre de mener une vie satisfaisante » disent les médecins. « Les docteurs, les infirmiers… travaillent tous ici, mais ont aussi leur vie privée. Nous ne devons pas être égoïstes, il faut aussi les voir. S’ils n’avaient pas été là, je n’y serais plus. » À ses amis qui ne sont pas encore vaccinés, Valentin dit qu’ils sont « égoïstes pour les autres. Il faut l’avoir eu pour le comprendre ». Ce qui alourdit considérablement la charge du personnel médical, c’est l’arrivée de patients qui n’auraient pas dû être là s’ils avaient eu leur vaccin. Il ne fait aucun doute que les discours nauséabonds des Pe(e)ters, Dedecker, El Cabron, Ernotte, Bonisseur de la Bath, Lecocq, Vigneron, Bouram et bien d’autres ont envoyé des Valentin à l’hôpital, voire au cimetière. Il faut le savoir. Voici le lien vers l’article de la VRT : https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2021/11/26/verhaal-covidpatient-op-intensieve/

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 1 décembre 2021, 8:17

    Oui, merci à nouveau pour ce lien M. Smyers.

  • Posté par Raspe Eric, mardi 30 novembre 2021, 17:14

    Je vous soutiens monsieur Smyers. J'ai en effet aussi vu cette séquence et l'article correspondant. Vous avez été plus lucide que moi pour la mettre en exergue.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mardi 30 novembre 2021, 13:06

    Avec les mesurettes actuelles... Lockdown du 15 décembre 2021 au 15 janvier 2022 !!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko