Accueil Société

Baptême: la consommation d’alcool d’Antonin Deneffe est susceptible d’avoir causé sa mort

La consommation d’alcool est susceptible d’avoir causé sa mort, selon les résultats d’analyses toxicologiques.

Temps de lecture: 1 min

Les résultats des analyses toxicologiques réalisées à la suite du décès d’Antonin Deneffe, étudiant né en 2002 et décédé le 31 octobre à la suite d’un baptême étudiant organisé à Sart-Custinne (Gedinne), ont mis en avant une consommation d’alcool susceptible de causer la mort, indique mardi le parquet de Namur.

Cette hypothèse avait déjà été avancée par le parquet de Namur, début novembre, après la réalisation de l’autopsie. Celle-ci avait permis de fermer plusieurs portes. « La mort d’Antonin n’est pas la conséquence d’une chute, d’un acte extérieur, d’une hypothermie ou de l’un des gestes posés pendant la cérémonie de baptême en tant que telle », expliquait le procureur du Roi Vincent Macq.

Les analyses toxicologiques ne révèlent par ailleurs aucune trace de drogues, ni de médicaments.

L’enquête se poursuit pour dégager d’éventuelles responsabilités pénales.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par M. G., mardi 30 novembre 2021, 13:30

    "probablement", donc aucune certitude, j'adore les conclusions, comme ils n'ont rien trouvé d'autre ... En tout cas, une fois baptisé, je doute que quelqu'un lui ait donner l'ordre de boire ..... Mais condoléances à la famille, qui n'avait rien demandé.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 30 novembre 2021, 13:13

    Pauvre gosse !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko