Accueil Monde France

Election présidentielle: Eric Zemmour, le candidat de la France passéiste

Le polémiste d’extrême droite s’est mis sur orbite présidentielle. Avec une vidéo lugubre et un « Vingt heures » sur TF1, il espère relancer une campagne qui dévisse. Mais son ancrage passéiste dessine une France rance et au bord de la guerre civile qui n’offre aucun espoir.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

Question à trois francs, comme on disait dans la France d’avant l’euro et la télé couleurs : peut-on gagner une présidentielle sans dessiner aucune perspective ? Sans tracer aucun avenir ? En vantant simplement le pays d’avant et en flattant les plus bas instincts ?

C’est le pari qu’a fait ce mardi Eric Zemmour en officialisant sa candidature à la présidentielle d’avril prochain. Sa mise sur orbite a été conçue en deux temps. Premier étage de la fusée : une vidéo choc mise en ligne mardi midi sur YouTube et relayée en direct sur les chaînes d’info. Le deuxième étage était une interview au Vingt heures de TF1 quelques heures plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

France: voici les règles fixées pour être candidat à la présidentielle

Au moins 500 parrainages à recueillir à partir de jeudi et jusqu’au 4 mars au plus tard, des signatures qui seront publiées sur internet au fil des semaines: le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, a présenté mardi le mode d’emploi pour devenir officiellement candidat à l’Elysée en avril.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs