Accueil Société

Coronavirus: les enfants souffrant d’un asthme mal suivi sont plus à risque de faire un covid sévère

Une vaste étude publiée ce mercredi dans une revue scientifique britannique suggère que les enfants de plus de 5 ans souffrant d’un asthme mal contrôlé devraient pouvoir être vaccinés. Si le risque global de faire une forme grave du covid est faible pour ces enfants, l’étude montre qu’il existe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

S’ils se retrouvent infectés par le coronavirus, les enfants dont l’asthme est mal contrôlé sont plus susceptibles de devoir être hospitalisés, ressort-il d’une vaste enquête menée sur 750.000 jeunes de 5 à 17 ans vivant en Ecosse et au Royaume-Uni, entre mars 2020 et juillet 2021. Les résultats de cette étude, qui seront publiés dans leur intégralité ce mercredi dans la revue The Lancet Respiratory Medicine, suggèrent que les recommandations britanniques actuelles pour offrir la vaccination à tous les 12-17 ans (comme chez nous) devraient désormais être étendues pour inclure les enfants dès 5 ans souffrant d’asthme mal contrôlé (soit un asthme moins bien suivi, qui a nécessité une hospitalisation au cours des deux dernières années). Pour rappel, la dose du vaccin pédiatrique est trois fois plus faible que la dose adulte.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 1 décembre 2021, 17:36

    On se concentre enfin sur les groupes a risques. Bravo, pas trop tôt.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 1 décembre 2021, 19:01

    Et le calendrier de la vaccination il s'est fait comment?

  • Posté par Roth Frédéric, mercredi 1 décembre 2021, 18:23

    En qualité de jeune membre des groupes à risques, on s’est bien occupé de moi et de mes homologues dès que possible, c’est-à-dire il y a de nombreux mois déjà. Merci de ne pas parler au nom des groupes à risques et des patients nécessitant des soins en hôpital dont vous ignorez tout des conditions et dont vous n’avez parfaitement rien à faire, pour rester poli. Quant aux enfants, que voulez-vous bien qu’on y fasse ? Pas touche, non ? En plus le vaccin ne fonctionne pas, alors…

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 1 décembre 2021, 17:19

    Un reportage poignant a été diffusé à la VRT. Il reprend les témoignages de Valentin, un réfractaire au Covid, de sa femme et de médecins. Un sexagénaire flamand qui refusait le vaccin, entraîné par sa femme francophone influencée par les médias sociaux. « J’ai vu la mort de près. Les gens doivent bien réfléchir à ce qu’ils font ». Infecté, il a été admis aux urgences de l’hôpital Vésale à Tongres. « Une transplantation du poumon est sans doute la meilleure option pour Valentin, pour lui permettre de mener une vie satisfaisante » disent les médecins. « Les docteurs, les infirmiers… travaillent tous ici, mais ont aussi leur vie privée. Nous ne devons pas être égoïstes, il faut aussi les voir. S’ils n’avaient pas été là, je n’y serais plus. » À ses amis qui ne sont pas encore vaccinés, Valentin dit qu’ils sont « égoïstes pour les autres. Il faut l’avoir eu pour le comprendre ». Ce qui alourdit considérablement la charge du personnel médical, c’est l’arrivée de patients qui n’auraient pas dû être là s’ils avaient eu leur vaccin. Il ne fait aucun doute que les discours nauséabonds des Pe(e)ters, Dedecker, El Cabron, Ernotte, Bonisseur de la Bath, Lecocq, Vigneron, Bouram et bien d’autres ont envoyé des Valentin à l’hôpital, voire au cimetière. Il faut le savoir. Voici le lien vers l’article de la VRT : https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2021/11/26/verhaal-covidpatient-op-intensieve/

  • Posté par Dedecker Nicolas, mercredi 1 décembre 2021, 15:47

    Oh marrant, cette étude sort juste quand la vaccination des 5-11 est approuvée par les autorités sanitaires… quel hasard… La cupidité de big pharma est sans limites.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs