Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: la guerre des boss

La rivalité entre Lewis Hamilton et Max Verstappen s’exprime essentiellement sur la piste. Dans le paddock, Toto Wolff et Christian Horner, patrons respectifs de Mercedes et Red Bull, s’envoient des « amabilités » depuis des mois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Bienvenue dans notre monde de requins. » La légende attribue ces paroles à Ron Dennis, l’emblématique propriétaire de l’écurie McLaren aujourd’hui retraité. Depuis toujours, la Formule 1 ressemble davantage à la série Dallas qu’à l’univers des bisounours. Intrigues, espionnage, manœuvres plus ou moins subtiles pour appâter un ingénieur, un sponsor. Tout est bon pour affaiblir les rivaux, se placer dans la lumière et décrocher le pactole.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Formule 1: Alain Prost et Alpine se séparent

L’ancien pilote Alain Prost ne sera plus directeur non exécutif de l’écurie de Formule 1 Alpine pour la saison 2022, a appris l’AFP d’une source proche du dossier, confirmant une information du site spécialisé Motorsport.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs