Accueil Monde Europe

France, Pays-Bas, Belgique: la situation sanitaire inquiète les autorités

Le variant omicron du coronavirus, originaire d’Afrique du Sud, gagne petit à petit l’Europe. En effet, depuis vendredi dernier, les annonces de premiers cas détectés dans différents pays européens se sont enchaînées.

Temps de lecture: 2 min

Partout en Europe, la situation sanitaire s’aggrave. Mardi soir, l’Organisation mondiale de la santé avait déconseillé aux personnes de plus de 60 ans et les personnes vulnérables de voyager à cause de l’augmentation des contaminations et de la présence du nouveau variant omicron.

France

La situation est « en train de s’aggraver », a souligné mardi le ministre de la Santé Olivier Véran, avec une moyenne de contaminations journalière qui pourrait bientôt dépasser celle du pic de la troisième vague de l’épidémie de covid. « La situation est en train de s’aggraver sur le front de l’épidémie », a dit le ministre lors de la séance de questions à l’Assemblée nationale.

Au cours des dernières 24 heures, 47.177 nouveaux cas ont été enregistrés contre 30.454 il y a une semaine, selon les statistiques de Santé publique France. Avec 10.249 personnes à l’hôpital, la barre de 10.000 a été franchie mardi pour la première fois depuis le 12 septembre. 1.187 patients ont été admis en 24 heures.

Belgique

Selon le virologue Emmanuel André, en ce qui concerne le nouveau variant, « on est toujours à un cas détecté en Belgique », a-t-il affirmé ce mardi. Sur les premiers cas observés en Afrique du Sud, « il n’y a pas eu de formes sévères de la maladie », a expliqué le virologue tout en précisant que ces premiers cas avaient été observés chez une population jeune et donc moins à risque.

Pays-Bas

De leurs côtés, les autorités sanitaires néerlandaises ont déclaré mardi que le variant Omicron circulait aux Pays-Bas plus tôt que ce qui était estimé jusqu’ici, soit avant que l’Afrique du Sud ne signale pour la première fois le nouveau variant. « Nous avons trouvé deux cas supplémentaires du variant Omicron qui ont été échantillonnés les 19 et 23 novembre », a déclaré à l’AFP Aura Timen, la directrice de la coordination nationale de la lutte contre les maladies infectieuses du RIVM.

« Cela indique donc la présence déjà de ce variant aux Pays-Bas », a poursuivi Mme Timen. Les autorités néerlandaises ont prévenu les deux personnes concernées et effectué une recherche de leurs contacts, a indiqué le RIVM.

« L’une de ces deux personnes n’avait aucun antécédent de voyage, l’autre s’était récemment rendue dans le sud de l’Afrique », a déclaré à l’AFP un porte-parole du RIVM.

> Un nouveau variant du coronavirus fait trembler le monde

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs