Accueil Opinions Éditos

Une France qui n’est pas la nôtre

Eric Zemmour s’est mis en scène dans une vidéo très référencée pour annoncer sa candidature à la présidence de la République française.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Tout, dans son spot de déclaration de candidature, est grotesque. Eric Zemmour, qui n’a jamais craint l’imposture, se prend pour le général de Gaulle ou singe le roi d’Angleterre Georges VI entrant en guerre. Rien que ça ! La France qu’il veut conquérir n’est pas celle d’aujourd’hui. C’est celle des clochers, des chevaliers et de Louis XIV. Pauvres Brassens et Barbara dont les noms sont convoqués dans ce fatras réactionnaire.

Cette France en noir et blanc qui transpire la haine de l’autre n’est pas et ne sera jamais la nôtre. Quelle tristesse de voir un candidat obsédé par le racisme être crédité d’un tel score dans les sondages qu’on ne peut toujours pas exclure, malgré son reflux, sa présence au second tour de la présidentielle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

61 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, lundi 6 décembre 2021, 17:48

    La haine. de l'autre a toujours engendré des catastrophes humaines innomables ! Un programme politique se construit d'abord sur le respect de l'être humain...peu importe qu'il soit de gauche, de droite, du centre, progressiste, conservateur, laïc ou religieux !!!

  • Posté par Dubois Raymond, samedi 4 décembre 2021, 4:54

    UNE NOUVELLE CONCEPTION du journalisme - Donner son avis personnel et ne plus informer -Des termes utilisés pour choquer ? "déclaration de candidature grotesque "- Madame Meskens J . prépare t-elle son entrée en politique ???

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 4 décembre 2021, 7:02

    Il ne s'agit pas ici d'une conception nouvelle du journalisme : l'éditorial est par nature destiné à donner le point de vue de son auteur.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 2 décembre 2021, 11:49

    Madame Meskens, merci pour cet éditorial "coup de poing", courageux car vous saviez évidemment les réactions virulentes qu'il allait provoquer.

  • Posté par collin liliane, jeudi 2 décembre 2021, 15:34

    Il n'y a aucun courage à écrire un papier politiquement correct. Ceux qui prennent des risques s'appellent (ou s'appelaient...) Théo Van Gogh, Charlie, Samuel Paty, Salman Rushdie...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs