Accueil Société

Coronavirus: les chiffres toujours élevés, la situation dans les hôpitaux et les écoles inquiète

Les indicateurs de la crise sanitaire poursuivent leur augmentation. La Belgique dépasse aujourd’hui les 27.000 morts. Les hôpitaux doivent désormais fermer tout ce qui n’est pas vital.

Temps de lecture: 2 min

De nouvelles directives sont alarmistes pour les hôpitaux. Les autorités les contraignent à fermer, pour deux semaines minimum, tous les soins non urgents ou non vitaux. Le 10 décembre, la capacité de lits de soins intensifs pour les patients covid pourrait être atteinte.

Les chiffres continuent d’augmenter

Entre le 24 et le 30 novembre, il y a eu en moyenne 320,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 10 % par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mercredi matin. Au total, 3.750 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid, dont 780 patients traités en soins intensifs.

Entre le 21 et le 27 novembre, 17.839 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 12 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,8 million de cas d’infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la période étudiée, 40,7 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+12 %), portant le bilan à 27.015 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique.

Quelque 118.000 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 16,1 %.

L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 2.052 sur 14 jours.

Les écoles se passent de voyages scolaires

Quelque 350 classes – sur environ 45.000 – sont actuellement fermées pour cause de covid dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a indiqué la ministre de l’Education, Caroline Désir, mercredi matin sur Bel RTL. « Ces chiffres sont en augmentation depuis deux semaines mais ne représentent que moins de 1 % de l’ensemble des classes », a-t-elle nuancé.

« Il n’y a pas de scénario de fermeture généralisée ou de retour à l’enseignement hybride sur la table du Codeco à ce stade », a ajouté la ministre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 1 décembre 2021, 15:49

    Encore en train de pétroler, M. Ernotte? Méfiez-vous, on va bientôt cesser de faire appel aux carburants fossiles.

  • Posté par Pedro Pedro García , mercredi 1 décembre 2021, 15:37

    Plus de foires de Noel ( avec un masque), et moins de visites sans les maisons closes.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 1 décembre 2021, 12:56

    La situation inquiète qui a part les hypnosés? Les enfants n ont strictement aucun risque avec ce virus. C est ecrit noir sur blanc dans les rapports sciensano. Et vu l efficacité quasi nule du vaccin actuel contre les transmissions. C est quoi la question? Tous les experts disent qu ils vont participer a l immunité naturelle puisque qu elle est efficace, elle. Ils vont fonc, grâce a lrur infection bénigne, ralentir la transmission. Du bon sens mais certains on du mal... Quel parent débile va envoyer ses enfants se faire injecter?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 2 décembre 2021, 20:32

    Commentaire sorti directement des égouts les plus infects. Poubelle.

  • Posté par Dubois alain, mercredi 1 décembre 2021, 11:48

    On va tous mourir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko