Accueil Société

Bruxelles: apaisement autour du dossier taxis

Les différents textes parlementaires déposés depuis lundi seront pris en considération, vendredi, au Parlement. En coulisses, la majorité travaille à un compromis.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le Parlement bruxellois se réunira finalement en séance plénière ce vendredi, afin de prendre en considération les différents textes relatifs au secteur des taxis, déposés depuis le début de la semaine. Une étape parlementaire classique, qui offre par ailleurs un peu de temps à la majorité régionale pour retrouver son unité.

Concrètement, on parle désormais de quatre documents. D’abord, la fameuse ordonnance « sparadrap », cosignée par quatre partis de la majorité (Défi, Groen, Open VLD, one.brussels). Pour rappel, elle vise à trouver une solution temporaire pour les chauffeurs Uber, privés de courses, jusqu’à l’adoption de la réforme globale du secteur. Cette dernière a par ailleurs été coulée, lundi, en une proposition d’ordonnance PS ; elle reprend les termes de l’accord intervenu en gouvernement jeudi dernier. Le MR a, de son côté, déposé en octobre sa propre proposition de réforme. Enfin, le PTB s’est mêlé au débat, via une proposition de résolution qui vise à apporter un soutien financier aux chauffeurs Uber. En pratique, le Conseil d’Etat sera sollicité, en urgence, sur l’ordonnance réparatrice pour les chauffeurs Uber, et la commission Affaires intérieures du Parlement se penchera, mardi, sur l’agenda d’examen de tous ces textes.

Entre-temps, c’est en coulisses que ça se passe. Avec une volonté, souligne-t-on à plusieurs sources, de trouver un compromis satisfaisant les six partis à la table du gouvernement.

> Pourquoi Uber est devenu le chouchou des utilisateurs

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 1 décembre 2021, 16:31

    Encore une fois, je pose la question : a quoi sert la Justice ? Uber à été condamné alors, la porte, c'est clair ?

  • Posté par L. D., mercredi 1 décembre 2021, 17:31

    Qui vous dit que ce jugement est objectif ?

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 1 décembre 2021, 15:57

    Et les vrais taxis, quelqu'un se soucie de connaître leur avis ? Quant à moi, je suis curieux de connaître l'avis du Conseil d'Etat sur ce tour de passe-passe qui va soumettre tout le monde aux diktats d'Uber. Ce sont les taxis qui vint se faire ubériser, quoi ...

  • Posté par L. D., mercredi 1 décembre 2021, 17:34

    Uber est un produit de la dérégulation, donc c'est bon. La régulation c'est le socialisme du siècle passé.

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 1 décembre 2021, 16:00

    En résumé, ce sera les pirates über alles.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko