Accueil Belgique Politique

Coronavirus: Jambon veut un nouveau Codeco, Vandenbroucke des mesures supplémentaires

Le ministre-président du gouvernement flamand a annoncé être favorable à une nouvelle réunion du Comité de concertation pour discuter d’un renforcement des mesures. De son côté, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a également affirmé vouloir de nouvelles mesures.

Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Mercredi, Jan Jambon (N-VA) a expliqué être en faveur d’une fermeture des activités en intérieur en vue des fêtes de Noël et du Nouvel An. Il a surtout insisté pour que le Comité de concertation se réunisse à nouveau afin de discuter de mesures supplémentaires. « Je suis très préoccupé par ce qui se passe aujourd’hui dans les hôpitaux et en particulier aux soins intensifs », explique-t-il. « Je pense donc qu’il serait sage que le Comité de concertation se réunisse pour prendre des mesures supplémentaires. Notamment l’arrêt des activités en salle dans le secteur des loisirs », pouvait-on lire dans Het Laatste Nieuws.

« Je pense que nous devons prendre ces mesures maintenant pour pouvoir célébrer Noël et Nouvel An dans une atmosphère plus ou moins normale », a déclaré Jan Jambon.

Pour l’instant en Belgique, tous les indicateurs poursuivent leur augmentation, à l’exception d’un très léger recul du taux de reproduction du virus qui est désormais de 1,07 (-6 %). Mais lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend toujours à s’accélérer.

> Les hôpitaux doivent fermer tout ce qui n’est pas vital

Dans la foulée, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a aussi dit vouloir réfléchir aux règles concernant les activités en intérieur : « Nous devons nous demander si les mesures en la matière sont suffisantes », a-t-il déclaré, selon Belga. « Monsieur De Croo et moi croyons qu’il faut agir en cohérence. Donc s’il faut des mesures supplémentaires, il faut examiner ce qu’on peut faire dans tous les secteurs y compris celui de l’enseignement où nous voyons en Flandre une flambée spectaculaire des clusters et des contaminations », a indiqué le ministre de la Santé.

Aucun Codeco convoqué

Au cabinet du Premier ministre, on se borne à déclarer, qu’à ce stade, aucun nouveau Codeco n’est convoqué. Il ne le serait en fait que si les chiffres de l’épidémie dévissent fortement des modélisations, comme l’a suggéré Alexander De Croo en expliquant pourquoi, vendredi dernier, un Comité de concertation avait été réuni bien avant la date initialement prévue et quelques jours seulement après la réunion précédente. Autrement dit : à l’heure où l’on écrit ces lignes, on espère toujours que les mesures prises vendredi dernier seront suffisantes.

En coulisses, certains s’étonnent tout de même de la versatilité du ministre-président flamand qui, mardi, demandait au contraire, avec ses collègues ministres francophone et germanophone de la Culture, que les répétitions culturelles (théâtres, chorales…) ne tombent pas sous le coup de l’interdiction des événements privés en intérieur. Et l’on entend donc : si le Codeco se réunit, ce sera sur la base des chiffres, pas parce que Jan Jambon le demande…

Un avis a toutefois été demandé au au GEMS, le groupe d’experts sur la stratégie de gestion de la pandémie qui se réunit, ce mercredi soir, a précisé le commissaire corona du gouvernement, Pedro Facon. Sur base de son avis, lui-même transmettra ses recommandations au Premier ministre et aux ministres de l’Intérieur et de la Santé publique.

La décision de tenir ou non un « Codeco » avancée est attendue jeudi, sur base des éléments factuels de la situation épidémiologique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

42 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, mercredi 1 décembre 2021, 19:43

    Van Obberghen Paul Je ne l'ai pas lu ,mais, j'habite Bruxelles et je sais que la situation n'est pas catastrophique. C'est pas comme la Flandre apparemment.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 2 décembre 2021, 11:43

    "Je sais", "apparemment"... tout est dit.

  • Posté par Lecocq Annie, mercredi 1 décembre 2021, 19:39

    massacry olivier, Nous ne sommes pas à risque du tout. En France hier ils ont dit qu' aux urgences il y avait des greffés vaccinés. ( trop d'anticorps mauvais pour l'organe reçu) Nous avons des amis vaccinés et nous nous rencontrons régulièrement sans qu'il n'y ai qu'une once de méchanceté mais nous avons bien sûr des amis non-vaccinés et qui vont bien comme nous. Pour nous, on peut fermer les restaurants , les coiffeurs, les magasins non essentiels, nous n'y allons plus depuis mars 2020. Et oui, nous sommes devenus des égoïstes et on se débrouille bien .

  • Posté par Casier Etienne, mercredi 1 décembre 2021, 19:05

    Malheureusement c'est de nouveau la chronique d'une catastrophe avancée..Artsen reageren gefrustreerd: ‘Dit is net zoals de eerste golf’ https://www.standaard.be/cnt/dmf20211201_94855249. Quand nos politiciens écouteront-ils et se préocupperont-ils des médecins et du personne soignant ???

  • Posté par Patrick Schroeven, mercredi 1 décembre 2021, 18:51

    Une preuve supplémentaire que ce parti n’est pas viable. Sa popularité est basée sur le populisme et cela se confirme. Depuis le début de la crise Covid ils ont été incapables de prendre une décision sérieuse. A part fustiger les autres. Au début je m’étais dit que si j’avais été Flamand j’aurais voté NVA, et bien cela aurait été une belle erreur. Ces gens sont malins mais n’ont pas l’intelligence pour la gouvernance. Pour finir nous en sommes là aujourd'hui pour une semi liberté de quelques semaines de la moitié de notre population, pour le coup j’espère que cela en valait la peine ....

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs