Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Europe s’ouvre à la vaccination obligatoire

Après l’Autriche, le futur chancelier allemand se dit favorable à une obligation vaccinale. La présidente de la Commission européenne estime que la « discussion doit être menée ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les loquets de portes jusque-là hermétiquement fermées se sont ouverts en deux semaines. L’Autriche la première a brisé mi-novembre le tabou de la vaccination obligatoire. Plusieurs pays européens discutent désormais de cette mesure.

Ce mercredi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a estimé qu’il était temps pour l’Union européenne de « réfléchir » à la vaccination obligatoire, tout en précisant que cette décision relevait des Etats membres. « Comment pouvons-nous encourager et potentiellement réfléchir à la vaccination obligatoire dans l’Union européenne ? C’est une discussion qui, je pense, doit être menée », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 1 décembre 2021, 21:59

    Elle va envoyer le GIGN comme Macron pour vacciner de force un tiers de la population européenne ? Ou des camps de convaxination? Ça à l air super la vision du monde de cette dame.

  • Posté par Le Maigat Damien, jeudi 2 décembre 2021, 11:40

    Au vu de la stupidité de votre message, on est en droit de s'interroger sur votre vision du monde. Et pour info, le GIGN a été envoyé parce que des émeutiers tirent au fusil sur les gendarmes. Mais dans votre vision du monde, c'est paut être quelque chose de parfaitement normal.

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 1 décembre 2021, 20:14

    Qu'ils s'y mettent rapidement, comme quoi c'est possible, comme on s'en doutait, sauf le Premier...maintenant il n'a qu'à suivre ;) en faisant semblant d'y avoir pensé...

  • Posté par Martin Roland, mercredi 1 décembre 2021, 20:29

    Soit on fait confiance à la médecine moderne ou alors l'ignare obscurantiste covidiot stipule dans un contrat qu'il est suffisamment "intelligent" pour imaginer qu'il est la victime d'un complot de "big pharma & Bill Gates" lui donnant le droit de refuser: les mesures prophylactiques et les vaccins. Evidemment à lui alors d'assumer ses frais médicaux en UCI ... Jean Pol Sartre disait: "liberté totale impose responsabilité totale"

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs