Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Europe s’ouvre à la vaccination obligatoire

Après l’Autriche, le futur chancelier allemand se dit favorable à une obligation vaccinale. La présidente de la Commission européenne estime que la « discussion doit être menée ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les loquets de portes jusque-là hermétiquement fermées se sont ouverts en deux semaines. L’Autriche la première a brisé mi-novembre le tabou de la vaccination obligatoire. Plusieurs pays européens discutent désormais de cette mesure.

Ce mercredi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a estimé qu’il était temps pour l’Union européenne de « réfléchir » à la vaccination obligatoire, tout en précisant que cette décision relevait des Etats membres. « Comment pouvons-nous encourager et potentiellement réfléchir à la vaccination obligatoire dans l’Union européenne ? C’est une discussion qui, je pense, doit être menée », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 1 décembre 2021, 21:59

    Elle va envoyer le GIGN comme Macron pour vacciner de force un tiers de la population européenne ? Ou des camps de convaxination? Ça à l air super la vision du monde de cette dame.

  • Posté par Le Maigat Damien, jeudi 2 décembre 2021, 11:40

    Au vu de la stupidité de votre message, on est en droit de s'interroger sur votre vision du monde. Et pour info, le GIGN a été envoyé parce que des émeutiers tirent au fusil sur les gendarmes. Mais dans votre vision du monde, c'est paut être quelque chose de parfaitement normal.

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 1 décembre 2021, 20:14

    Qu'ils s'y mettent rapidement, comme quoi c'est possible, comme on s'en doutait, sauf le Premier...maintenant il n'a qu'à suivre ;) en faisant semblant d'y avoir pensé...

  • Posté par Martin Roland, mercredi 1 décembre 2021, 20:29

    Soit on fait confiance à la médecine moderne ou alors l'ignare obscurantiste covidiot stipule dans un contrat qu'il est suffisamment "intelligent" pour imaginer qu'il est la victime d'un complot de "big pharma & Bill Gates" lui donnant le droit de refuser: les mesures prophylactiques et les vaccins. Evidemment à lui alors d'assumer ses frais médicaux en UCI ... Jean Pol Sartre disait: "liberté totale impose responsabilité totale"

Aussi en Europe

Portrait Elections provinciales aux Pays-Bas: Caroline van der Plas ou la révolte du monde rural

Le 15 mars, le nouveau parti pro-agriculteurs BoerBurgerBeweging a créé la surprise en devenant le premier parti dans l’ensemble des douze conseils provinciaux du pays ainsi qu’au Sénat. Si cette prouesse électorale s’explique en partie par la colère des agriculteurs néerlandais face à la politique environnementale de La Haye, elle est surtout due à la personnalité de sa cheffe, Caroline van der Plas, qui a su ratisser large.

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs