Accueil Culture Cinéma

Les frères Dardenne à Cannes: « Nos images prennent la défense de la vie »

Pour leur septième sélection en compétition, les frères Dardenne proposent un film sombre et sobre qui pose la question de la responsabilité de chacun.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

A la sortie de la première projection de presse cannoise de « La fille inconnue », des frères Dardenne, ce matin, les avis de la presse internationale sont partagés entre « sobre, fort, élégant, prenant, plein d’humanité » et « long, répétitif, déprimant ». Nous, on y retrouve la radicalité de « Rosetta » avec une façon plus sereine et posée de filmer leur personnage principal car il s’agit d’une « jeune médecin qui essaie de réparer, qui n’esquive rien ni les questions, ni les responsabilités ». On a donc aimé ce film épuré vital qui, sans artifice, nous place face à nos responsabilités en mettant en scène une jeune femme qui assume. L’histoire de quelqu’un de responsable (très joliment incarné par Adèle Haenel dont le jeu tout en retenue est puissant) alors que tout le monde se sent irresponsable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Marianne Lefebvre, mercredi 18 mai 2016, 12:49

    Dardenne, faute de frappe Désolée

  • Posté par Marianne Lefebvre, mercredi 18 mai 2016, 12:49

    les frères Daredenne proposeNT, s'il vous plait. Merci!

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs