Accueil Monde États-Unis

Assaut du Capitole: un témoin-clé accepte de coopérer

Le chef de cabinet de Donald Trump lors de l’assaut du Capitole va coopérer avec la commission parlementaire dite du « 6-Janvier » dans l’enquête sur cette attaque. Mais il tient à y mettre des limites.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

C’est une enquête pour la mémoire. Une plongée éprouvante dans un de ces jours noirs qui parsèment l’histoire des Etats-Unis et qui seront un jour mentionnés dans tous les cours d’histoire. La commission du Congrès sur le « 6-Janvier », qui tente de faire toute la lumière sur cette tragédie, a obtenu un premier succès mardi, après des mois de piétinement : Mark Meadows, ex-directeur de cabinet de Donald Trump, a accepté de coopérer. Du moins, sur le principe.

Communiquant par avocat interposé, l’ancien élu de Caroline du Nord consent à partager des documents, à commencer par des échanges de courriels, relatifs aux journées précédant l’assaut contre le Capitole par des centaines d’activistes d’extrême droite pro-Trump (9 morts, dont 4 suicides ultérieurs). Il devrait également être entendu en personne, mais à huis clos, loin des caméras.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs