Accueil Belgique Politique

Un nouveau Codeco aura lieu ce vendredi à 9 heures

Le rapport des experts du Gems a été livré au Premier ministre. De nouvelles restrictions sont inévitables.

Temps de lecture: 3 min

La situation ne se calme toujours pas sur le front épidémiologique. Plusieurs voix politiques se sont élevées ces dernières heures pour demander un nouveau Comité de concertation afin de prendre des mesures additionnelles (Jan Jambon par exemple, le ministre-président flamand, après avoir dit le contraire, souhaite désormais interdire les activités récréatives à l’intérieur jusqu’au 15 décembre).

Un rapport a été demandé en urgence mercredi soir aux experts du Gems. Erika Vlieghe et ses collègues livrent leur analyse en cette fin de matinée. Personne ne voulait briser l’embargo sur le contenu mais un participant nous glissait que « le rapport n’est pas vide… du tout ! ».

Juste avant la réunion des experts mercredi, le virologue Steven Van Gucht, membre du Gems, avait évoqué dans Le Soir quelques pistes possibles de discussion. « Il y a déjà des protocoles pour la plupart des activités en intérieur mais on n’a pas encore parlé de la sphère privée. » Selon Van Gucht, réinstaurer une bulle sociale contraignante ne serait pas une bonne idée mais les experts pourraient suggérer un nombre maximum de contacts à la population. « C’est important pour beaucoup de gens d’avoir un cadre. »

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, plaide pour sa part pour un paquet de mesures « cohérent, clair et suffisamment fort ». Parce que, a-t-il déclaré sur Bel RTL, « on est dans le pire des scénarios, avec une augmentation sans fin des contaminations. » Et il ajoute pour nous : « Ce n’est pas pour rien que j’ai demandé un avis au Gems. Et comme toujours, je me baserai dessus. »

Reste que définir un paquet de mesures « cohérent » ne sera pas évident. Car à ce stade, la situation dans les écoles par exemple, n’est pas tout à fait la même en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles, même si elle s’aggrave au sud du pays aussi. Voilà pourquoi, la prise de décisions spécifiques au niveau des entités fédérées, des gouverneurs et/ou des bourgmestres était aussi évoquée en coulisses.

Egbert Lachaert, le président de l’Open VLD, parti du Premier ministre, disait d’ailleurs ce matin à la VRT : « Je ne dis pas que réunir maintenant un Comité de concertation n’est pas possible mais il y a aussi d’autres instruments. (…) D’autres instances peuvent prendre des mesures, par exemple les bourgmestres qui peuvent se concerter avec les organisateurs d’événements ou interdire des événements. »

Finalement, ce midi, on apprenait qu’un nouveau Comité de concertation serait bien convoqué à 9 heures ce vendredi. Un kern sanitaire le précédera ce jeudi soir.

Certains experts et responsables déploraient toutefois une communication politique allant publiquement en sens divers depuis jeudi. Entre Jan Jambon qui renvoyait la balle au fédéral, Alexander De Croo qui ne voulait pas forcément lui faire de cadeau et Frank Vandenbroucke qui continuait à avancer sur sa ligne. C’était à se demander – à nouveau – où était la nécessaire solidarité tant vantée pour lutter contre le virus... « C’est le chaos total... », déplore-t-on dans un cabinet ministériel. « La séquence est désastreuse. »

A 14 heures, à la Chambre, le Premier ministre devrait tenter de ramener un peu de cohérence, en répondant aux questions des députés et en présentant les raisons de cette nouvelle réunion du Comité de concertation, une semaine après la dernière et deux semaines avant celle qui avait été initialement prévue pour le 15 décembre.

À lire aussi Coronavirus: absentéisme record des enseignants et des élèves dans le fondamental

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Backelant Evelyne, jeudi 2 décembre 2021, 15:44

    Purée! avec plus de 88% de la population adulte déjà vaccinée, c'est juste dire vaccinons les enfants pour revivre librement. Le 13 décembre le vaccin sera là, un pour les 5/12ans ,vaccin qui ne protège pas de la transmission, mais qui fera penser à ceux qui sont pour que c'est bien pour eux vont le mettre en place La peur, c'est comme ils le font encore... Un manque d' investissement depuis tellement d'années dans les soins de santé, NON, juste un virus... Un si petit pays, avec tellement de mandats politiciens, qui au final va revenir aux privations de nos libertés sans avoir avec eux la Loi... Hélas! beaucoup seront avec eux par peur

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 2 décembre 2021, 16:24

    Vous avez raison, Mme Backelant. Il vaut mieux laisser le virus faire son œuvre. Comme maintenant. Accentuer la pression sur les hôpitaux. Envoyer les pappys et les mammies ad patres. Rendre les professeurs incapables d'assumer leur tâche. Vive le virus, Mme Backelant! Avec vous, les antivax ont encore conquis une proie de choix!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 2 décembre 2021, 15:06

    Et puis, par pitié, qu'on nous dispense du rituel digne d'un prêche du dimanche "oui, vous avez tous fait des efforts, vous méritez que la situation s'améliore, et c'est de solidarité dont on a besoin" répété en boucle trois fois, puis "à toi Pierre-Yves" "Marre de croire qu'on ne fait rien", "à toi Rudy" "Oui, Premier, la situation est grave, mettez bien vos vos masques", "Nu jij, Jan", "Ja Vlaanderen moet het beter doen want wij zijn de besten" "Dank u Jan, à toi Elio" "Merci Président. Tester, tester. Garder ses distances et ses masques". "Merci Elio. An Sie, Olivier" "Ja danke, Herr Præsident. Wir schaffen es!" "Danke Olivier. Frank". "Ja, iedereen doet zijn best. Maar we moeten, ik zeg we moeten strenger optreden. De winkels gaan om drie uur dicht, de kinderen moeten voortaan hun masker dragen tussen twee lessen en in de bus, maar niet in de tram, en dat van zeven uur dertig tot acht uur veertig. La même chose pour les francophones". Bedankt Frank. Geen vragen. Pas de questions. À lundi!"

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 2 décembre 2021, 15:09

    En effet...communications gouvernementales affligeantes !!!

  • Posté par Constant Depiereux, jeudi 2 décembre 2021, 14:53

    Le seul vraiment cohérent depuis le début de la crise est le décrié Ministre de la Santé, le seul borgne au pays des aveugles...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs