Accueil Monde France

Voyages à l’étranger: ce qui va bientôt changer pour les Belges qui se rendent en France

Il y aura bientôt du changement concernant le pass sanitaire.

Temps de lecture: 3 min

Alors que la quatrième vague frappe l’Europe et que le variant omicron se propage, voici les indications du SPF Affaires étrangères concernant les déplacements vers la France.

A partir du 4 décembre 2021, toute personne entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Mais, pas de panique, il y a des exceptions et elles concernent les Belges.

Les exceptions

Les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

Concrètement, pour un voyageur en provenance d’un pays vert (ex : Espace européen, dont la Belgique) :

Si le voyageur est vacciné : preuve de vaccination et une déclaration sur l'honneur attestant d'une absence de symptômes d'infection à la COVID-19 et de contact avec un cas confirmé de COVID-19.

Si le voyageur (âgé de 12 ans ou plus) n’est pas vacciné : test PCR ou test antigénique négatif de moins de 72 heures avant le départ et une déclaration sur l'honneur(link is external) attestant d'une absence de symptômes d'infection à la COVID-19 et de contact avec un cas confirmé de COVID-19. Mais il y a aussi des exceptions sur ce point. Pour les voyageurs en provenance d’un pays de l’espace européen (Etat membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse) un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h est exigé.

Cette mesure ne s’applique pas aux transporteurs dans le cadre de leurs activités professionnelles, aux déplacements professionnels urgents ou fréquents incompatibles avec ces tests, ni aux déplacements de moins de 24h par des résidents frontaliers (habitant à moins de 30 km de la frontière).

Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de test.

Le pass

Depuis le 1er juillet 2021, le pass sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen. Pour la France il doit confirmer la preuve d’un cycle vaccinal complet incluant le délai post-injection nécessaire ou la preuve d’un test PCR, voire d’un test antigénique négatif de moins de 72 heures (24 h pour un voyageur en provenance de Belgique). La preuve d’un test PCR positif attestant du rétablissement du coronavirus, datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois est également acceptée.

A compter du 15 décembre 2021, le pass sanitaire des plus de 65 ans ne sera plus valable pour la France si le rappel n’a pas été fait dans un délai de 7 mois à compter de la dernière injection ou de la dernière infection. A compter du 15 janvier 2022, cette règle sera étendue à l’ensemble des personnes âgées de plus de 18 ans.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une