Accueil Culture Arts plastiques

La chapelle funéraire de Rubens remporte le Challenge Patrimoine 2021

Temps de lecture: 3 min

La chapelle funéraire du peintre Pierre Paul Rubens, située au cœur de l’église Saint-Jacques d’Anvers, a remporté la première édition du Challenge Patrimoine, ont annoncé jeudi ses organisateurs, l’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) et la Loterie Nationale. Six sites historiques participaient au concours.

Pour remporter la compétition, il fallait se placer parmi les trois premières places du vote du public. Une commission, composée de passionnés du patrimoine, devait ensuite partager les trois vainqueurs. La chapelle funéraire a remporté les suffrages du public, avec près de 3.350 voix, et a ensuite été choisie par la Commission.

Les experts de l’IRPA vont à présent restaurer la chapelle de Rubens en étroite concertation avec la communauté et les autorités locales. Cet ensemble baroque, dont l’intérieur date du XVIIe siècle «se compose d’un monumental autel en marbre orné, en son centre, d’un tableau de la Madone entourée de saints, peint par Pierre Paul Rubens». Le tout «surmonté d’une statue de la Sainte Vierge, réalisée par son élève Lucas Faydherbe», explique l’Institut royal du Patrimoine artistique. «Ces œuvres ont d’urgence besoin d’être restaurées.»

L’IRPA profitera de la fermeture pour travaux de l’église en 2022 afin de procéder à la restauration du tableau. Il devrait être à nouveau visible dès 2024.

Des actions de financement participatif et de recherche de fonds auprès d’entreprises seront également lancées pour soutenir les travaux de restauration. «Le coût de l’étude et du traitement du tableau s’élève à 200.000 euros. En fonction du montant des fonds publics et privés récoltés, nous souhaitons restaurer également la statue de la Vierge, l’autel et les deux monuments funéraires en pierre d’ici la réouverture de la chapelle», ajoute l’institution.

Les deux sites placés en deuxième et troisième places du vote du public, que sont les maisons Art Nouveau de Bruxelles et les trésors de la cathédrale de Tournai, seront eux aussi soutenus par l’IRPA. Une équipe interdisciplinaire de l’Institut royal se rendra, début 2022, à Tournai pour faire le bilan des trésors de la cathédrale les plus exceptionnels et les plus menacés. Cette sélection s’accompagnera d’un plan d’intervention détaillé. Les associations locales bénéficieront d’un encadrement pour mettre sur pied une campagne de récolte de fonds et les spécialistes de la restauration de l’IRPA pourront ensuite se mettre au travail.

Pour les maisons Art Nouveau de Bruxelles, l’Institut mettra à profit sa collaboration avec urban.brussels, organisme régional en charge de la protection du patrimoine, pour chercher des pistes concrètes de revalorisation.

En vue de la deuxième édition du Challenge Patrimoine, les gestionnaires de monuments et de collections publiques pourront aussi proposer des projets dès le printemps 2022. Le public pourra ensuite voter à l’automne, parmi les propositions sélectionnées. L’objectif à long terme est de restaurer dix sites d’ici au bicentenaire de la Belgique en 2030.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs