Accueil Société

Pour les experts, l’épidémie chez les enfants est devenue ingérable

Le taux d’incidence et de positivité chez les enfants de maternelle et de primaire dépasse largement celui observé dans la population, en particulier en Flandre. Pour les scientifiques, on ne pourra pas contenir l’envolée des cas sans freiner celle-ci chez les plus jeunes.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Des espoirs douchés. En observant les chiffres de l’épidémie, on peut déceler quelques notes d’espoir : tous les indicateurs (cas, hospitalisations, taux de positivité) continuent de monter en Belgique mais cette hausse est moins forte que les semaines précédentes : +11 % de cas les sept derniers jours par rapport à la semaine précédente, + 9 % d’hospitalisations et un taux de positivité de la population générale à 16,2 %, soit une hausse de 0,5 % qui s’approche d’une stabilisation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 3 décembre 2021, 22:28

    En CONCLUSION : "Le taux d’incidence et de positivité chez les enfants de maternelle et de primaire dépasse largement celui observé dans la population, en particulier en Flandre. Pour les scientifiques, on ne pourra pas contenir l’envolée des cas sans freiner celle-ci chez les plus jeunes." Point barre.

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 3 décembre 2021, 9:35

    Les conclusions : le virus est contagieux et le virus ne rend pas les enfants malades. Stop aux affolés, nos enfants vont très bien. Si les groupes a risque sont protégés avec un vaccin efficace a 94%, ou est le problème ?

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 3 décembre 2021, 22:26

    En conclusion : Ernotte Sébastien est un ultracrépidarien qui sait mieux que les experts scientifiques et qui se prend pour un savant ! MDR.

  • Posté par massacry olivier, vendredi 3 décembre 2021, 19:54

    Depuis des semaines 5% des hospitalisations sont le faite des 0-5 ans, en chiffre absolus ce nombre augmente donc de semaine en semaine, en temps normal cela inquiéterait les parents !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 3 décembre 2021, 18:24

    Bien sûr M. Smyers, entièrement d'accord avec vous sur ce point, et très conscient du fait. Cependant la "qualité" des soi-disant "arguments" utilisés est (en quasi totalité) d'une stupidité crasse. Et le niveau de manipulation et de déformation des faits et des données scientifiques est tel qu'il finit par faire sortir "un honnête homme" de ses gonds.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs