Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Vers le retour du huis clos dans les stades de football? «Ça aurait un impact financier considérable pour nos clubs»

Le Codeco pourrait décider de fermer à nouveau les stades ce vendredi

Temps de lecture: 2 min

La menace du huis clos pour les stades en Belgique se précise : le groupe d’experts qui conseille le gouvernement (GEMS) estime que celui-ci est nécessaire pour contrer la nouvelle vague du coronavirus qui touche notre pays. Ce vendredi, le Codeco pourrait donc à nouveau l’instaurer pour la fin de l’année, voire plus loin.

S’il doit encore être couché sur papier, ce scénario semble de toute façon inévitable à partir du moment où certains secteurs similaires -ceux qui rassemblent un grand nombre de personnes dans un espace restreint- étaient (ou le seront ce vendredi) sujets à restrictions. C’est toutefois avec stupeur que la Pro League a appris jeudi le possible (probable ?) retour du huis clos pour les matches de D1A et D1B. « En tant que Pro League, nous avons travaillé de façon continue et constructive avec les différentes autorités au cours des derniers mois. Assister à un match de football dans les tribunes se fait dans un environnement sûr, cela est également confirmé par des études scientifiques », estime-t-elle dans un communiqué.

Sur le terrain, le constat d’un respect mesuré des règles sanitaires dans les tribunes a malheureusement tiré le football belge vers le bas. Et sa médiatisation assez large le condamne forcément à devenir un exemple pour la société. Reste que pour ce monde à part, les conséquences économiques liées à cette décision pourraient être très difficiles à assumer, surtout si elles sont amenées à être prolongées. « Ce n’est un secret pour personne : les matches à huis clos auraient un impact financier considérable pour nos clubs, lesquels subissent toujours les conséquences des tribunes vides de la saison dernière », poursuit la Pro League. « Par match, les pertes se chiffrent en centaines de milliers d’euros. Des collaborateurs seraient à nouveau menacés de perdre leur emploi. Nous espérons que les concertations constructives et la confiance de ces derniers mois permettront d’avoir des supporters dans les tribunes. Nous pourrons ainsi continuer à proposer du divertissement aux fans en ces temps difficiles. »

À noter que dans ses recommandations, le GEMS conseille également de suspendre toutes les activités de loisirs, dont le sport amateur donc, pour une durée de dix jours.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir