Accueil Culture Musiques

Mathias Eick: un album pour méditer, pour rêver

When we leave

Fiche - Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Vous êtes stressé, énervé, rageur ? Cette musique est pour vous. C’est celle de Mathias Eick, le trompettiste norvégien qui joue aussi quelquefois du piano. Sept titres, 38 minutes de romantisme, de nostalgie, de plaines herbues qui s’allongent à l’infini, d’espaces ouverts jusqu’à l’horizon et de vents doux qui font doucement frétiller les fleurs des champs. Tout ici est beauté minimaliste. Pas d’arabesques exotiques, ni de fioritures inutiles. La mélodie et la sonorité suffisent à la munificence. D’autant que la trompette de Mathias Eick est flanquée du violon de Håkon Aase, qui peint cette musique de touches folk bienvenues, et de cinq autres musiciens, piano, basse, batterie, percussions pedal steel guitare, qui colorent l’espace de belle façon, toujours subtile, jamais ostentatoire. Un album pour évacuer la pression, pour méditer, pour rêver. Ecoutez la simplicité de Flying, la soft pop d’Arvo, la complicité de la trompette et du violon de Loving, vous serez séduit.

ECM

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs