Accueil Économie

Sortie du nucléaire: l’incertitude se concentre autour de la future centrale au gaz de Vilvorde

Le plan A de la ministre fédérale de l’Energie serait toujours qu’Engie introduise un recours contre le refus de permis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est avec un gros dossier sous le bras que la ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), se présentera ce vendredi devant le kern : pêle-mêle ses collègues vice-Premiers y trouveront le rapport de l’UGent sur l’impact de la sortie complète du nucléaire sur les prix, un rapport de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg) sur la faisabilité de cette sortie, un autre du gestionnaire du réseau de transport électrique haute tension, Elia, sur la sécurité d’approvisionnement et un troisième de la Direction générale Energie du SPF Economie traitant également de l’approvisionnement et des prix (Le Soir du 1er  décembre 2021). Le tout sera emballé dans une note politique d’accompagnement rédigée par la ministre qui, selon nos informations, irait sans surprise dans le sens d’une extinction complète des centrales nucléaires et de la poursuite de la mise en place du mécanisme de subsides aux capacités alternatives de production (le CRM).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Marc HOREMANS, vendredi 3 décembre 2021, 14:08

    Faudrait un cordon sanitaire contre l'extrème gauche écolo !

  • Posté par Baeyens Remi, vendredi 3 décembre 2021, 12:51

    La TGV de Vilvorde est l'épine dans le pied d'écolo. Le respect des lois qu'ist eux-mêmes approuvées, ils s'en balancent si cela leur permet de bloquer le nucléaire.

  • Posté par Baeyens Remi, vendredi 3 décembre 2021, 12:48

    c'est bizarre, allez comprendre. L'ennemi des écolos est le CO2 sauf quand cela leur permet d'éliminer leur bête noire le 'nucléaire'. J'ai une formation scientifique et donc rationnelle. L'anti-nucléaire idéologique (sans autre base) qui l leur a permis d'arriver au pouvoir en cultivant la peur irrationnelle et donc non prouvée. Ils peuvent se contre-dire sans vergogne. J'ai toujours cru que l'éducation permettrait de sortir des fables qui ont du succès au moyen-âge et dont on a pas encore réussi à l'éradiquer. La rationalité et l'idéologie font encore d'énormes ravages.

  • Posté par Dagnelie Raphaël, vendredi 3 décembre 2021, 12:02

    A espérer que la ministre NVA tient sa postions ferme qui est la seule valable. Contrairement à l'idéologie des ministres Ecolos

  • Posté par D Marc, vendredi 3 décembre 2021, 9:48

    D'après Engie, le rendement de la centrale au gaz de Vilvorde sera de 63%. On enregistre une perte estimée à 10% lors du transport du gaz dans les gazoducs vers la centrale. Les pertes d’électricité entre le lieu de production et de consommation avoisinent 10% en moyenne. D'autre part, 20% de l'énergie est perdue lors de la recharge des batteries. Enfin, le rendement d'un moteur électrique est de 80%. En résumé, seulement 33% de l'énergie du gaz est utilisée, le reste part en gaz à effet de serre, dans l'atmosphère.

Plus de commentaires

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs