Accueil Monde États-Unis

Le Congrès américain surmonte un premier obstacle pour éviter un «shutdown»

Les élus de la Chambre des représentants ont approuvé une nouvelle loi de finances dans l’après-midi pour tenter d’éviter un assèchement soudain des ressources de l’Etat fédéral vendredi à minuit, qui forcerait des centaines de milliers d’employés au chômage technique.

Temps de lecture: 2 min

Le Congrès américain a surmonté jeudi un premier obstacle pour échapper à une paralysie des services fédéraux américains ce week-end, le fameux « shutdown » que des élus républicains cherchent à provoquer afin de protester contre les obligations vaccinales du gouvernement Biden.

Les élus de la Chambre des représentants ont approuvé une nouvelle loi de finances dans l’après-midi pour tenter d’éviter un assèchement soudain des ressources de l’Etat fédéral vendredi à minuit, qui forcerait des centaines de milliers d’employés au chômage technique.

Mais ce texte, fruit de longues négociations, doit désormais passer par l’étape du Sénat où une seule défection pourrait empêcher de l’adopter à temps, l’accord de tous les élus étant nécessaire pour passer au vote.

Or une poignée de républicains, la plupart très proches de Donald Trump, refusent cela pour l’instant, arguant que le texte contribuerait à financer le décret de Joe Biden qui oblige les employés des entreprises de plus de 100 personnes à se faire vacciner, et auquel ils s’opposent.

L’un d’entre eux, le sénateur Mike Lee de l’Etat très conservateur de l’Utah, a défendu sa décision jeudi.

« S’il faut choisir entre suspendre temporairement des activités non-essentielles et rester les bras croisés » face à ce décret vaccinal, a-t-il plaidé, « je soutiendrai les travailleurs américains, à chaque fois ».

Ministères mais aussi parcs nationaux et une multitude d’organismes américains seraient touchés si la menace de ces élus était mise à exécution. Le « shutdown » de l’hiver 2018, le plus long en date, avait notamment affecté le contrôle des bagages dans les aéroports, une pagaille dont l’immense majorité des élus du Congrès ne veulent pas avant les fêtes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs