Accueil Société Régions Bruxelles

Plan Taxi: le parlement bruxellois a pris en considération la proposition d’ordonnance «sparadrap»

Cette proposition d’ordonnance vise la mise en place d’une solution temporaire pour les chauffeurs LVC. Ceux-ci sont placés depuis vendredi dernier devant le fait accompli de la fermeture de la plate-forme Uber.

Temps de lecture: 2 min

Le parlement bruxellois s’est très brièvement réuni vendredi en début de matinée en séance plénière afin de permettre l’examen en urgence de la proposition d’ordonnance dite « sparadrap », visant la mise en place d’une solution temporaire pour les chauffeurs LVC. Ceux-ci sont placés depuis vendredi dernier devant le fait accompli de la fermeture de la plate-forme Uber.

Condamnée dans un litige l’opposant aux Taxis Verts, la multinationale a décidé de fermer celle-ci.

La brève séance de début de matinée organisée en visioconférence a permis aux députés régionaux de prendre en considération cette proposition d’ordonnance temporaire déposée notamment, côté majorité, par Défi, l’Open VLD, le SP.A et Groen, mais pas le PS.

Ont également été prises en considération, sans la moindre observation, celle que le PS a déposée pour accélérer l’examen du projet de réforme de l’ordonnance taxi sur lequel le gouvernement bruxellois tout entier s’est mis d’accord ainsi qu’une autre du MR portant elle aussi sur la réglementation du transport rémunéré de personnes. Idem pour une proposition de résolution du PTB visant à solliciter une indemnisation d’urgence de chauffeurs Uber par la Région.

Selon le président du parlement, Rachid Madrane, l’avis du Conseil d’Etat sera sollicité dans l’urgence à propos de la proposition d’ordonnance dite « sparadrap ».

La commission des Affaires intérieures devrait se réunir mardi, voire un peu plus tard si l’avis du Conseil d’Etat n’est pas encore parvenu au parlement mais en tout cas avant la prochaine séance plénière prévue vendredi prochain, le 10 décembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 3 décembre 2021, 10:32

    Je regrette mais, sur ce coup-là, Défi et les autres sont décevants. Ce n'est pas comme ça qu'on mettra un peu d'ordre dans le chaos.

  • Posté par L. D., vendredi 3 décembre 2021, 14:51

    Monsieur Moriaux, le responsable de cette situation est le PS et sa direction clientéliste vis-à-vis des taxis non Uber. Preuve : ce dossier a été caché par eux dans un tiroir

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo