Accueil Monde

Masculinité positive: du concret, pas des discours!

La masculinité positive, aussi dénommée masculinité transformatrice, est visiblement un concept à la mode au Congo.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

À Kinshasa, de grandes affiches font la promotion de « La conférence des Hommes sur la masculinité positive » qui a réuni, le 25 novembre dernier, cinq chefs d’État africains, dont le Rwandais Kagame, autour de Félix Tshisekedi, qui préside actuellement l’Union africaine (UA). Objectif affiché : « Galvaniser la masculinité positive pour mettre un terme au fléau de la violence en Afrique. » Une déclaration en 10 points a été adoptée, dans laquelle les chefs d’État condamnent « toutes les forces de discrimination et de violence faites aux femmes », s’engagent à prendre des mesures contre l’impunité et à adopter « une convention de l’UA comme cadre juridique ».

Une initiative louable, mais qui laisse dubitatifs nombre de militants en lutte contre les violences sexuelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs