Accueil Marché de l’art

Saint-Nicolas dépose sa hotte chez Haynault

Trois grosses journées d’enchères à la salle de vente uccloise ces lundi 6, mardi 7 et mercredi 8 décembre. Tableaux, mobilier, objets d’art, numismatique, bijoux et belles marques attendent les (grands) enfants sages.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Sûr qu’il ne passerait pas par la cheminée. Trop de cadeaux sur son dos. Parmi les quelque 700 lots mis en vente en début de cette semaine, voici ceux que la maison Haynault met tout particulièrement en lumière.

« Il y a tout d’abord ce tableau de Sam Francis, commence Bertrand Leleu, spécialiste en mobilier et objets d’art. C’est assez rare de trouver en Belgique une œuvre de cet artiste américain qui est, avec Jackson Pollock, le maître du dripping. Il nous vient d’une succession belge, il avait été acheté à la galerie Guy Pieters à Knokke, qui défend bien ce mouvement artistique en Belgique. C’est une œuvre des années 80, période où il est le plus abouti dans ses démarches. C’est un très grand format (1 m 84 de large) qui devrait plaire aux amateurs ; de manière générale, il y a un vrai intérêt en Belgique pour l’art contemporain. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs