Accueil Monde Afrique

Au Congo, la ministre Kitir veut «investir dans la force des femmes, l’énergie des jeunes»

En choisissant comme thème de sa première visite au Congo, premier récipiendaire de l’aide belge, la lutte contre les violences sexuelles, la nouvelle ministre de la Coopération se place résolument aux côtés des femmes congolaises.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Lire des rapports sur le Congo ou le livre du Dr Mukwege, c’est déjà impressionnant. Mais être ici, voir concrètement la situation et prendre le temps de parler avec des filles, des femmes, c’est très fort, très émouvant aussi ».

Dès le premier jour de sa première mission au Congo en tant que ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir a imposé sa méthode. Ne pas multiplier les contacts avec les responsables politiques (le seul ministre qu’elle a rencontré est celui des Affaires étrangères, Christophe Lutundula). Mais plutôt s’entretenir longuement, en privé, avec deux victimes de violences sexuelles : une enfant de 13 ans, violée l’an dernier et désormais mère d’un bébé de 5 mois. Et cette jeune fille qui a déjà dû subir 7 opérations pour réparer la fistule qui lui bousillait la vie : sa famille avait trop attendu avant de l’amener à l’hôpital Saint-Joseph.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs