Accueil Les livres cadeaux du Soir

Le «kelmonde» insolent de Krazy Kat

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Quimbois créole du 9e Art, George Herriman est un sorcier de l’image. A l’aube du XXe siècle, l’artiste de La Nouvelle-Orléans a endiablé la presse américaine de ses strips d’humour absurde. Son Krazy Kat est entré dans l’histoire mondiale de la bande dessinée. Ses premiers gags créés pendant la prohibition, en format panoramique, n’avaient jamais été édités en français. Les Rêveurs ont effacé ce sacrilège et il souffle dans cet album géant un furieux courant d’air de liberté. Krazy Kat file des coups de pied au cul de l’ordre établi. Cet éveilleur aux mystères de l’humanité préfère la « kuriosité » à la frayeur. Son esprit frappeur est tout entier tourné vers la fraternité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Quincy Jones: «Aimer, rire, donner»

Quincy Jones, c’est le grand sorcier de la musique noire américaine des années 60 à 80. Dans ses « Mémoires », il se raconte, anecdotes et philosophie de vie comprises.

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs