Accueil

Proche dans la vie, moins dans la conception du jeu

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Anciens analystes vidéo, on a souvent voulu rapprocher les deux frères lorsqu’ils ont commencé à faire leur trou, fût-ce dans l’ombre d’Ivan Leko pour Edward. Pourtant, ce dernier est beaucoup plus féru de « datas » que ne l’est Will. « Ed est peut-être le plus à cheval sur cet aspect-là, mais nous savons tous les deux que tout ne se trouve pas dans les datas », nous disait d’ailleurs Will en début de saison.

Et s’ils attendent de leur équipe qu’elle donne sa vie sur le terrain, leur conception du jeu n’est pas similaire. Même s’ils ont tous les deux l’amour des phases arrêtées, un héritage de leur enfance passée devant Match of the Day.

« On a une identité de jeu à l’anglaise, avec le dépassement de soi au cœur du jeu. On sent quand les gens trichent », nous expliquait encore Edward Still. Et de poursuivre : « On sait qu’on va perdre parfois, mais il y a une manière de perdre, en ayant tout donné. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs