Accueil Société

Coronavirus: la vaccination des 5-11 ans se rapproche

Une première livraison de 336.000 doses de Pfizer arrivera autour du 20 décembre, 400.000 supplémentaire en janvier. Si le feu vert est donné, la vaccination pourrait débuter vers le Nouvel an.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 2 min

Alors que les contaminations chez les enfants de maternelle et de primaire étaient au cœur de ce énième Codeco, la question de la vaccination des plus jeunes se précise aussi dans notre pays. Pour rappel, le 25 novembre dernier, l’Agence européenne du médicament (EMA) a autorisé l’utilisation du vaccin Pfizer pour les enfants de 5 à 11 ans. Un vaccin qui présente la même technologie à ARNmessager que pour les adultes mais dont le dosage a été adapté. Ainsi, les vaccins pédiatriques sont trois fois moins dosés que ceux des adultes et des adolescents. Ils sont également conditionnés dans des fioles différentes pour éviter toute confusion entre les dosages adultes et infantiles lors de l’administration. Des caractéristiques qui nécessitent une adaptation des lignes de production chez Pfizer qui livrera ses premières doses en Europe, le 13 décembre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Peeters P, samedi 4 décembre 2021, 19:31

    Eudravigilance C-19 Décès tous les vaccins (anti) Covid-19 18 235 personnes, Mise en jeu du pronostic vital 25 346 personnes, Invalidité ou incapacité 48 879 personnes, Hospitalisations 85 857 personnes, Médicalement significatif 336 072 personnes, Cas Graves 514 849 personnes, Cas Non graves 690 327 personnes et Total des cas rien que pour l'Europe : 1 205 176 personnes Réfléchissez avant de vacciner vos enfants ce n'est pas anodin! https://www.data-like.com/

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 5 décembre 2021, 11:08

    Il suffit à une personne dotée d'un minimum de capacité intellectuelle de comparer la situation actuelle de nos hôpitaux et des contaminations à celles de l'année dernière en Belgique (avec une nécessité absolue de confinement strict pour éviter l'écroulement du système de soins) et de les comparer à la situation qui prévaut en Russie, en Roumanie et dans les pays Baltes où les gens meurent à la pelle et où le système de soins a maintenant explosé à cause de leur couverture vaccinale indigente pour comprendre que peeters n'est qu'un manipulateur crapuleux dont le seul but est de déstabiliser notre société. Il est probablement au service d'une puissance étrangère pour ce faire. Le parquet fédéral devrait tenter de l'identifier et de le mettre hors d'état de nuire. Il est également lamentable que la rédaction du Soir lui permette encore et toujours de propager ses arnaques. Elle s'en fait le complice. Un jour la rédaction de ce qui fut un des grand journaux de référence de la presse belge francophone devra aussi rendre des comptes pour son laxisme coupable. Le site data-like.com cité par l'auteur a l'apparence d'un site officiel mais n'en est pas un et n'a rien à voir avec Eudravigilance. Ce site est le fruit des efforts d'un particulier qui a mis en forme les données de pharmacovigilance européenne et américaine. Cette affirmation est justifiée par la recommandation de ce site par la page web de l'association bonsens (https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/13/qu-est-ce-que-l-association-bonsens-cofondee-par-la-deputee-martine-wonner-et-des-personnalites-pro-_1802128/). Cette association est identifiée comme complotiste par conspiracywatch (https://www.conspiracywatch.info/bon-sens). Ses liens avec l'extrême droite sont établis (https://www.liberation.fr/checknews/2020/10/13/qu-est-ce-que-l-association-bonsens-cofondee-par-la-deputee-martine-wonner-et-des-personnalites-pro-_1802128/). Comme l'honnêteté est la dernière chose qui importe à l'extrême droite, pas étonnant donc que le site data-like.com omette de préciser les conditions d'utilisation des données des sites officiels dont il utilise les données, eux. Les voici et elles sont claires et explicites : "Les informations publiées sur le présent site internet concernent des effets indésirables suspectés, par exemple des événements médicaux ayant été observés après l'utilisation d'un médicament, mais qui ne sont pas obligatoirement liés ou dus au médicament. Les informations sur les effets indésirables déclarés ne doivent pas être interprétées comme signifiant que le médicament ou la substance active provoque l'effet observé ou que son utilisation présente un risque. Seule une analyse détaillée et une évaluation scientifique de toutes les données disponibles permettent des tirer des conclusions robustes sur les bénéfices et les risques d'un médicament". L'auteur du site cité ne mentionne pas ces règles et analyse encore moins les données publiées mais insinue au contraire un lien de causalité. De plus , le véritable site d'Eudravigilance est consultable à https://www.adrreports.eu/fr/search_subst.html. Si on enregistre le nombre de signalement de décès observés après l'utilisation des vaccins mais pas forcément liés à celle-ci via l'onglet Line Listing en utilisant les mots-clés Apparent death;Cardiac death;Clinical death;Brain death;Cell death;Foetal death;Maternal death affecting foetus;Premature baby death;Sudden cardiac death;Sudden death;Sudden infant death syndrome;Sudden unexplained death in epilepsy , Le total des cas n'est que de 1073, soit dix fois moins que ce que le faux site indique. C'est une vaste arnaque, une vulgaire manipulation et une escroquerie criminelle. Une habitude que partage ce commentateur dangereux et toxique. Qui commet ainsi une infraction pénale, le faux et usage de faux dont la rédaction du Soir se fait le complice en laissant ouvert son forum à ce malfaiteur. Elle décrédibilise aussi tout le travail de qualité qu'elle accomplit chaque jour et ternit durablement la réputation du journal. Combien de temps encore seront tolérées les exactions de ce criminel?

  • Posté par massacry olivier, samedi 4 décembre 2021, 20:56

    Et beurk la P***e de mauvaise fois continue ses intox avec toujours le même site branlant. Sur le site de l'Afmps, rien de tous cela, étonnant les belges serait-il non seulement plus brave, mais aussi moins douillet? Oui refléchichissez avant la vaccination des enfants: <Les médecins doivent être honnêtes avec les parents au sujet des risques connus de COVID-19 Les pédiatres savent que leur travail consiste à présenter des informations précises et complètes afin que les parents puissent prendre des décisions éclairées. Les médecins à contre-courant qui écrivent sur COVID-19 devraient passer moins de temps à donner des cours aux pédiatres et plus de temps à apprendre d'eux.>< les médecins doivent être honnêtes avec les parents au sujet des risques connus du COVID-19 et des avantages connus du vaccin.>, mais cela les terroristes de la peur ne vous le dirons jamais. https://sciencebasedmedicine.org/informed-consent/.

  • Posté par Peeters P, vendredi 3 décembre 2021, 21:54

    Donc, les gens protégés doivent se protéger des non protégés en forçant les non-protégés à utiliser la protection qui n'a pas protégé les protégés!

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 5 décembre 2021, 11:09

    La question qui se pose est de savoir si les propagandistes négationnistes qui polluent ce forum de leur arnaques, manipulations et mensonges sont des alliés sadiques, limite terroristes du virus qui espèrent qu'il cause un maximum de morts, des traîtres à la solde de poutine qui désirent déstabiliser notre société (https://www.franceculture.fr/emissions/reseaux-sociaux/reseaux-sociaux-emission-du-jeudi-09-septembre-2021) ou des moutons de Panurges sous influence qui veulent engraisser wakefield (https://www.rtbf.be/auvio/detail_investigation?id=2837874). Pour peeters qui vient à nouveau de muer ou de muter (en changeant de nom au mépris des règles de ce forum), la volonté de nuire est patente.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs