Accueil Monde Afrique

Congo Hold-up: sur les traces des machines à prix d’or de Philippe de Moerloose

L’enquête Congo Hold-up s’est penchée sur le cas du riche homme d’affaires belge, Philippe de Moerloose. Inconnu du grand public au Congo, ce candidat au titre de « manager de l’année » a pourtant bénéficié d’au moins 742,9 millions de dollars de contrats avec la RDC. En imposant des marges « stratosphériques ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 16 min

Après dix heures de route depuis Kinshasa, nous les trouvons enfin sur une piste du Kongo Central : les machines extrêmement coûteuses fournies par l’homme d’affaires belge Philippe de Moerloose. Un groupe d’ouvriers congolais les utilise pour niveler une route constellée de nids-de-poule. Ils passent des heures à s’attaquer à la terre rouge sous un soleil de plomb. Leur tâche est d’améliorer les routes d’accès, pour que les rizières, plantées de l’autre côté du fleuve Congo dans le parc agro-industriel de la vallée de Nkundi, puissent bénéficier au reste du pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par zay sergio, mardi 7 décembre 2021, 19:05

    ça fait trois semaines que le Congo Hold-up monopolise la moitié du site de Le Soir. Si on voulait détourner l'attention du lecteur des sujets plus importants et intéressants, c'est réussi. Maintenant, cher rédacteur du Soir, faites nous le plaisir de nous débarrasser de tout ça et reprenez votre travail d'informer le public.

  • Posté par Bouty Marc, mardi 7 décembre 2021, 13:26

    Quel cynisme!

  • Posté par Patrick Schroeven, mardi 7 décembre 2021, 11:59

    C’est édifiant mais pas surprenant. ...

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , lundi 6 décembre 2021, 10:59

    So what... vous vous réveillez un matin et vous découvrez l horreur économique ( viviane Forrester 1996 ). C est le jeu ma pauvre lucette, alors au lieu de s indigner des symptômes si on changeait réellement le monde ?

  • Posté par Martin Roland, dimanche 5 décembre 2021, 15:23

    Un chacal .

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs