Accueil Opinions Cartes blanches

Redressement économique et patriotisme constitutionnel

Un Etat en faillite ? Une justice au service des « puissants » ? Pas du tout, s’insurge l’auteur, qui récuse avec force de telles critiques. Et qui propose d’opposer « le travail de la volonté à la méfiance qui paralyse ».

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

Deux types de discours dangereux se rencontrent. Le premier dit à l’autre : il n’y a plus d’Etat. Le deuxième répond : les juges sont l’Etat nouveau. D’un côté des représentants de l’opposition fédérale déclarent la faillite d’un Etat qui, dixit Didier Gosuin, « craque de partout ». De l’autre, le juge Hennart qui se revendique socialiste, la magistrate syndicaliste Cadelli, dénoncent eux la mort annoncée de la justice au service des « puissants ». Vient alors Jean de Codt, Premier président de la Cour de Cassation, qui donne le coup de grâce : le Parlement c’est fini, ce sont à présent les juges qui font la loi (« le juge représente la nation parce qu’il est en mesure de traduire la volonté de la nation en exerçant le pouvoir judiciaire qui est le pouvoir de dire le droit, de créer le droit ») : Vive la République des juges !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 20 mai 2016, 8:57

    Car, la réalité présente,possède de forts relents ,d' irréalité et d'irréalisme. Bonne journée terrestre!

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 20 mai 2016, 8:54

    Au sujet de la centrale des employés; leur planète(une sorte de (black hole, je présume) au centre d'un quasar sans doute, ne parviendra jamais à engloutir tout ce qui l'entoure. Et Zorg non plus; j'en suis persuadé.

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 20 mai 2016, 8:45

    En, clair, actuellement, tous, nous sommes dans l'erreur ,sauf vous i A la limite ,je penserais et pourrais abonder dans votre sens quant à votre "patriotisme CONSTITUTIONNEL"; mais cela risque de s'avérer fort ardu. Vraiment; BON Courage !

  • Posté par CENTRALE NATIONALE DES EMPLOYES, jeudi 19 mai 2016, 7:45

    Monsieur Miller vit sur la planète Zorg!!!Très très loin de la réalité!

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs