Accueil Société

Codeco: les nouvelles mesures passent mal dans les écoles

Les directions et les enseignants s’inquiètent de l’impact des restrictions sanitaires sur le bien-être et l’apprentissage des enfants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Port du masque dès l’âge six ans, hybridation pour les élèves du secondaire, allongement des vacances de Noël dans le fondamental (maternel et primaire). Pour les acteurs de l’école, les mesures annoncées par le Comité de concertation font l’effet d’une douche froide.

Bien sûr, à la lecture de l’évolution des contaminations chez les 0-9 ans, les directions du fondamental s’attendaient à de nouvelles mesures. « C’est très bien de devoir fermer la classe dès deux cas, ça nous évite de chercher nous-mêmes à droite et à gauche, puisque le tracing régional ne suit pas », souligne Christine Toumpsin, directrice de l’Institut Notre-Dame d’Anderlecht et présidente du collège des directeurs du fondamental libre. « Là où le bat blesse, c’est plutôt autour du port du masque chez les petits. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Dedecker Nicolas, lundi 6 décembre 2021, 15:45

    On ne masque pas des enfants, c’est de la maltraitance.

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 5 décembre 2021, 21:26

    Bruno Humbeek a raté une occasion de se taire. il n'a pas d'expérience en matière de masques pour les enfants, puisque c'est nouveau. Se baser sur des études asiatiques (lisez chinoises) c'est oublier les mensonges répétés dans toutes ces études faites uniquement pour coller à un message politique. Et.. oui, il y aura des retard d'apprentissage, essentiellement chez les enfants peu soutenus à la maison. Et, oui, l’enseignement hybride est une ineptie, une manière d'occuper les enfants/adolescents mais inefficace pour l'apprentissage.

  • Posté par curto calogero, samedi 4 décembre 2021, 16:18

    Les adultes doivent protégé, les enfants du virus, tout le monde connaît la solution, ils en parlent très souvent, les experts scientifiques, les politiques, les directeurs d'école, et ils reste dans l'immobilité, la solution est aussi connue par les citoyens, ils faut rendirent l'environnement des enfants sur, avoir dans les classes d'école un renouvellement de l'air adéquat, et éviter que le virus circule dans l'air des classes, c'est l'action la plus importante à faire, au lieu des masques et fermeture d'école, le seul frein à la réalisation, c'est l'argent, les politiques ne veulent pas mettent, l'argent sur la table, ils devront repondrent de leurs négligence.

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 5 décembre 2021, 21:12

    Tout à fait! les enfants ne votent pas et ne manifestent pas, donc on tape sur eux au lieu de prendre des mesures adéquates et enfin améliorer l'air de nos écoles. C'est un pur scandale.

  • Posté par curto calogero, dimanche 5 décembre 2021, 10:53

    Olivier, la gestion de l'air dans les classes doit se faire en automatique, sur base d'un capteur d'air, la gestion doit être transparente pour l'instituteur, lui sont rôle c'est d'enseigner, le rôle du ministre de la santé, c'est de protéger la santé du citoyen.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs